×
Publicités

Fast Retailing publie des résultats décevants malgré la reprise d’Uniqlo

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jeudi, les analystes s’attendaient à des résultats en demi-teinte pour Fast Retailing. Des prévisions qui se sont vues confirmées par la reprise satisfaisante des ventes comparables d’Uniqlo en juin. Mais les chiffres sur neuf mois reflètent l’impact négatif de la pandémie et le troisième trimestre est pire que prévu.


Uniqlo


Commençons par les bonnes nouvelles. Les ventes comparables et les ventes totales des boutiques Uniqlo au Japon et sur sa boutique en ligne nationale ont bondi de 26,2 %.

Comme c’est souvent le cas, l’entreprise doit une partie de son succès la météo, car "la demande a été plus élevée que prévu pour les collections été en raison de températures plus chaudes que l’année précédente dès le début du mois."

Le succès de la vente anniversaire d’Uniqlo a aussi joué un rôle, tout comme l’ouverture de deux nouvelles boutiques à Tokyo en juin. La demande pour les masques Airism de la marque ont aussi contribué aux bonnes performances du mois dernier.

Des performances encore plus satisfaisantes si l’on considère que six boutiques étaient toujours temporairement fermées et que 143 autres avaient réduit leurs horaires d’ouverture en raison du Covid-19.

Alors, que s’est-il donc passé pour le groupe au cours de ces neuf mois ? Pour la période allant jusqu’au 31 mai, les ventes se sont effondrées de 15,2% à 1 545 milliards de yens (12,7 milliards d’euros) contre une hausse de 7 % l’année précédente. Le résultat d’exploitation était lui aussi en berne avec - 46,6%, à 132,38 milliards de yens (1,09 milliard d’euros). Le bénéfice net, quant à lui, a dégringolé de 47,4% à 91,4 milliards de yens (750 millions d’euros).

Pour le troisième trimestre, les spécialistes avaient tablé sur une baisse de 90 % du bénéfice d’exploitation, qui aurait cependant dû se maintenir dans le positif autour de 6,26 milliards de yens (51 millions d’euros). En réalité, l’estimation actuelle des pertes nettes pour le troisième trimestre se situe plutôt autour de 10 millions de yens (820 000 euros). L’entreprise ne publie pas de résultats trimestriels.

Le troisième trimestre a évidemment été affecté par la pandémie. Les ventes d’Uniqlo au Japon ont perdu 36% sur le trimestre, tandis que le bénéfice d’exploitation s’effondrait de 74%. La marque a accusé des pertes dans le monde entier.

En conséquence, l’entreprise a revu ses prévisions de revenus et de bénéfice net à la baisse pour l’année clôturée le 31 août. Les prévisions actuelles font état d’une baisse des revenus de 13% à 1.990 milliards de yens (16,36 milliards d’euros), contre des pertes estimées à 8,8% auparavant. Le bénéfice net devrait quant à lui perdre 48,8 % et se situer à 85 milliards de yens (700 millions d’euros), tandis que l’entreprise avait précédemment évoqué une baisse de 39%.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com