×
5 029
Fashion Jobs
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé Des Performances Digitales (H/F) - Paris 9ème
CDI · PARIS
PVH CORP.
Technicien Informatique (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Paris - CDI
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Sales Coordinator Apac
CDI · PARIS
BONTON
Chef de Produit Junior (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture Retail (H/F)
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
Publicités
Publié le
13 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fast Retailing: résultats record en 2021/22, gonflés par la chute du yen

Publié le
13 oct. 2022

Le colosse japonais du prêt-à-porter Fast Retailing a publié jeudi des résultats record pour son exercice 2021/22, dont un bénéfice net en hausse d'environ 61%, la chute du yen ayant notamment gonflé ses gains à l'étranger.

Façade de la boutique Uniqlo, au coeur de Marseille. - Uniqlo


Le groupe vise un bénéfice net de 230 milliards de yens (1,6 milliard d'euros au cours actuel) pour son nouvel exercice 2022/23, contre 273,3 milliards de yens sur l'exercice écoulé, achevé fin août. Mais cette prévision à la baisse (-15,9%) ne tient pas compte des effets de change, a-t-il expliqué dans un communiqué.

Toujours hors effets de change, Fast Retailing anticipe un bénéfice opérationnel de 350 milliards de yens sur son nouvel exercice, ce qui serait une hausse de 17,7% sur un an, après un bénéfice opérationnel de 297,3 milliards de yens en 2021/22 (+19,4%).

Le groupe prévoit un chiffre d'affaires annuel de 2.650 milliards de yens (18,6 milliards d'euros), soit une progression de 15,2% par rapport à l'exercice écoulé, lors duquel ses ventes ont totalisé 2.301,1 milliards de yens (+7,9%).

Fast Retailing a dépassé ses objectifs en 2021/22 et ses prévisions pour son nouvel exercice sont supérieures aux attentes du consensus de l'agence Bloomberg.

Le groupe explique avoir profité sur son exercice écoulé d'un gain financier net de 114,3 milliards de yens (plus de 800 millions d'euros) lié à la conversion en yens de ses actifs libellés en devises étrangères, alors que le dollar s'est apprécié de plus de 25% par rapport à la monnaie japonaise depuis le début de 2022.

Les ventes et profits de sa marque phare Uniqlo à l'international ont aussi été dopés par le yen faible, mais la marque a aussi généré "des résultats solides" dans les monnaies locales, a souligné Fast Retailing.

La croissance annuelle de Uniqlo a été particulièrement spectaculaire en Asie du Sud-Est et Océanie, avec un bond d'environ 60% de ses ventes dans cette région. La marque a aussi enregistré de bonnes performances en Amérique du Nord et en Europe - hors Russie, où Uniqlo a suspendu ses activités depuis mars à cause de la guerre en Ukraine.

Dans la région "Grande Chine" (incluant Hong Kong et Taïwan), les ventes annuelles d'Uniqlo ont presque stagné et le bénéfice opérationnel a chuté sur fond des restrictions anti-Covid drastiques en Chine, qui pèsent sur l'activité économique du pays.

Fast Retailing détient aussi deux enseignes tricolores, Comptoir des Cotonniers et Princesse tam tam. S'il ne parle pas des résultats de cette dernière, la société explique que Comptoir des Cotonniers a connu sur l'exercice écoulé une hausse de ses ventes (sans en dévoiler le montant), et fortement réduit ses pertes, "car nous avons fermé des magasins non rentables et procédé à des réformes structurelles", explique le groupe dans son communiqué.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com