Fendi : Giuseppe Oliveri prend la tête du retail et du wholesale

La liaison Paris-Rome fonctionne toujours aussi bien entre Christian Dior et Fendi. Les deux maisons du groupe LVMH continuent leurs échanges de cadres et dirigeants, amorcés en début d'année avec le départ du patron de la griffe romaine, Pietro Beccari, pour prendre la tête de Dior. Un autre cadre fait aujourd'hui le voyage en sens inverse : à savoir Giuseppe Oliveri, qui laisse la direction des activités chinoises de la maison parisienne pour prendre la tête du retail et du wholesale chez Fendi.


Giuseppe Olivieri - DR

Un nouvel épisode du jeu de chaises musicales, puisque son prédécesseur, Charles Delapalme, est parti pour prendre la tête des activités commerciales de Dior, succédant lui-même à Serge Brunschwig, devenu directeur général de Fendi suite à l'intronisation de Pietro Beccari au sommet de la maison parisienne.

Une réaction en chaîne qui permettra donc à Giuseppe Oliveri de retrouver son Italie natale à partir du 1er juillet. Le nouveau directeur monde du retail et du wholesale de Fendi avait démarré sa carrière dans la banque, avant de se frotter au retail pour Benetton puis Stefanel depuis Hong Kong. De là, il devient directeur de la zone Asie-Pacifique pour Versace, avant de devenir le pilote des affaires chinoises de Dior en 2015.

Trois ans plus tard, il intègrera donc la maison Fendi cet été, alors que celle-ci a franchi sous l'ère Pietro Beccari le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires et a connu, encore en 2017, une forte croissance, révélait tout juste le groupe dans ses derniers résultats.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER