×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fermeture de 2 magasins parisiens de C&A: une majorité de syndicats signe le PSE

Par
AFP
Publié le
17 août 2022

© 2022 AFP - Le plan social de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui fait suite à l'annonce de fermeture de deux magasins parisiens de l'enseigne d'habillement C&A, a été signé vendredi par une majorité de syndicats, a-t-on appris de sources syndicales.


C&A


La direction de l'enseigne de mode néerlandaise avait annoncé le 31 mai aux salariés la fermeture programmée de deux magasins parisiens, rue de Rivoli et Boulevard Haussmann, dans lesquels 143 emplois étaient menacés.

"On a réussi à sécuriser 26 emplois" qui seront répartis sur les deux autres sites à Montparnasse et La Défense avec les mêmes nombres d'heures, a expliqué à l'AFP Gilles Gondouin de Force Ouvrière (2e syndicat). "C'est cette avancée qui a déclenché la signature" de FO, a-t-il ajouté. La CFE-CGC et la CFDT sont également signataires, a-t-il précisé. La CGT (1er syndicat) n'a pas signé.

"On est très craintif maintenant sur l'avenir. Ces deux magasins sont les magasins historiques et le fait de les fermer de cette façon nous inquiète sur l'avenir des autres magasins", a souligné Gilles Gondouin pour qui la "nouvelle grosse inquiétude est le magasin de Montparnasse".

La direction n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

C&A est l'un des principaux acteurs de la mode et du prêt-à-porter en Europe, avec près de 1.400 magasins dans 18 pays européens et environ 23.000 employés. En France, l'enseigne compte 20 boutiques et quelques dizaines de "corners". 336 postes y ont été supprimés ces deux dernières années.


Paris, 12 août 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.