×
6 264
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Intelligence Analyste H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Supply & Stock f/h
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
NV GALLERY
Marketing Manager
CDI · PARIS
AMOREPACIFIC
Sales And Education Manager f/h
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé d'Études H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
c h a r g é(e) de E-Commerce (H/F)
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Commercial(e) Paris - Ile de France - Nooz Optics
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Grand Magasin - CDI - Paris
CDI · PARIS
BONSOIRS
Responsable CRM & Fidélisation
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI ·
DIRE
Chef de Projet Social Media et Influence
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · ANGERS
CAMAÏEU
Responsable de Pôle Finance f/h
CDI · ROUBAIX
CITY ONE
Directeur de la Communication Internationale H/F
CDI · VITRY-SUR-SEINE
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Responsable Marketing Wholesale France & Benelux H/F
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 juin 2021
Temps de lecture
6 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ferrari veut séduire la Gen-Z avec sa première collection mode

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 juin 2021

Avec son symbole d’étalon cabré, Ferrari est un symbole italien de luxe et de virilité. Mais la première collection mode du constructeur automobile, présentée dans ses locaux de Maranello, se veut contemporaine et unisexe.


Ferrari - Printemps/été 2022 - Photo: FashionNetwork.com/Godfrey Deeny


"Les voitures sont asexuées, tout comme nos vêtements", résume Rocco Iannone, un ancien de Giorgio Armani et Dolce & Gabbana embauché par Ferrari à sa direction mode.
 
Ferrari fait aussi figure de symbole de réussite sociale, et la plupart des propriétaires de ces voitures ont d’ailleurs généralement passé les 50 ans lorsqu’ils achètent leur premier bolide. Les mannequins, cependant, n’arrivaient pour la plupart même pas à la moitié de cet âge. Spécialement pensés pour la Gen-Z, les vêtements s’inspirent des lignes ergonomiques du constructeur, de ses matériaux haute performance et de ses finitions techniques.

Lorsque l’on connaît l’héritage de la marque, cette décision audacieuse a de quoi surprendre. Pour s’en convaincre, il suffit d’une visite au musée du fondateur de la marque, Enzo Ferrari, où une exposition rend actuellement hommage à Gianni Agnelli. L’entreprise du célèbre propriétaire de Fiat a fini par absorber Ferrari, et lui-même fait figure d’archétype du patriarche italien.
 
Gianni Agnelli aime les costumes de tailleurs napolitains, les cravates en soie et l’élégance intemporelle. La différence avec la collection présentée par Ferrari est abyssale. Rocco Iannone a tablé sur des pièces jouant sur les volumes et multipliant les logos, avec des manteaux oversize, des vestes et des pièces de sportswear qui ne sont pas sans rappeler les influences de Demna Gvasalia chez Balenciaga ou Virgil Abloh chez Louis Vuitton.
 
Lors du défilé, un plaisantin a d’ailleurs affublé le lancement de Ferrari de "Off-Red", faisant référence aux légendaires modèles Testarossa à 12 cylindres de la marque.
 
"Je devais absolument savoir qui étaient les icônes de Ferrari. Pour moi, Ferrari est une marque qui fait largement partie de la pop culture, que l’on retrouve dans la musique et dans les arts. Donc j’ai voulu donner l’idée d’un style de vie estampillé Ferrari. Il existe déjà, et j’ai construit une collection contemporaine autour de ce concept", expliquait Rocco Iannone lors d’une conférence de presse donnée avant le défilé.
 
Il se tenait devant un mood board multipliant les images de stars et de célébrités en Ferrari: Brigitte Bardot, Lambert Wilson, Linda Evans ou encore Mick Jagger. En arrière-plan, une deuxième sélection de personnalités montrait les futures cibles de Ferrari: Timothée Chalamet, Dua Lipa et ASAP Rocky.


Ferrari - Printemps/été 2022 - Photo: FashionNetwork.com/Godfrey Deeny


"Les femmes ont toujours fait partie de notre imagerie et de notre réputation. C’est pourquoi 80% des pièces de cette collection sont unisexes et disponibles du XXXS au XXXL", affirme le designer.
 
Implantée à Maranello, une région du centre-Nord de l’Italie plus célèbre pour ses porcelaines que pour ses voitures, Ferrari paraît totalement au fait des lancements de marques modernes. La collection était disponible en ligne juste après le défilé sur le site de Ferrari et celui de LuisaViaRoma, la fameuse échoppe florentine qui possède la boutique en ligne la plus hype d’Italie.
 
La collection sera aussi proposée dès demain dans la nouvelle boutique de Maranello de Ferrari, complètement revisitée avec des lignes résolument épurées.
 
Les vêtements de Ferrari sont donc unisexes, avec des formes incurvées et des manches raglan inspirées des silhouettes curvilignes des voitures. Les designers automobiles de Ferrari basent souvent leurs créations sur des caractéristiques anatomiques du corps humain, et Rocco Iannone a suivi la même voie, avec des tailles et des musculatures rallongées.

"Nos vêtements doivent être reconnaissables à leur logo, mais avant tout à leur esprit", ajoute le designer de 37 ans. Il n’hésite pas à multiplier les imprimés graphiques saturés, mêlant des affiches des années 1950 et des couvertures de magazine suggérant la vitesse, des images du cheval cabré Cavallino, et même des photos de champions s’emparant du drapeau à damier.
 
Les matières participent à la sensation de haute performance. Un nylon à tissage serré léger comme une plume, qu’on pourrait confondre avec de la soie au toucher, revient dans toute la collection.
 
En réponse à la demande toujours plus forte de personnalisation dans le luxe, Ferrari a lancé son service Tailor Made il y a dix ans. Ses clients fortunés peuvent choisir la couleur exacte de leur cuir Connolly, de leurs housses de siège en cachemire et de l’embrayage en métal brossé de leurs rêves.

Ferrari - Printemps/été 2022

 
Les journalistes présents ont pu visiter l’usine de Maranello pendant le week-end et Rocco Iannone s’est clairement inspiré de son architecture. Les matières se multiplient et les toiles et les motifs créent des effets géométriques grâce à un assemblage de tissus.
 
De ce côté, l’innovation est de mise: les jacquards avant-gardistes n’ont rien à envier à un taffetas de soie. Les laines traitées, l’organza et nylon et les fibres de carbone légères signent des vêtements principalement imperméables et durables.
 
Pour développer de nouveaux modèles de voiture, Ferrari les réalise au préalable en argile en taille réelle à l’aide de lasers et de forets guidés par informatique. Ces voitures en terre cuite, faisant largement partie de la légende de la marque, apparaissent sur plusieurs trench coats en cuir complétés par des épaules rouges matelassées. Les coupes osent aussi des traits d’originalité avec des vestes à emmanchures basses, des gilets rembourrés et des manteaux en nylon matelassé déclinés en jaune canari et rouge écarlate.
 
Cette collection représente un changement de stratégie majeur pour Ferrari. Jusqu’à maintenant, la marque italienne faisait reposer toute la diversification de son offre sur des contrats de licence. Aujourd’hui, elle veut se positionner comme marque textile de luxe.
 
Les licences ne vont pas s’arrêter pour autant: les baskets Puma, les lunettes Ray-Ban et les kits de Lego, qui ne sont pas à proprement parler des articles de luxe, se poursuivront. Mais ses clients cibles pour sa propre ligne de vêtements sont les hipsters de LA, Miami, Milan et Dubaï. La marque y ouvrira d’ailleurs de nouvelles boutiques d’ici deux ans.
 
D’élégantes baskets Puma blanches, portant la patte de Rocco Iannone, étaient présentées dans cette collection, avec des ventilations latérales rappelant celles des voitures. En revanche, l’obsession typiquement italienne du designer pour les chaussettes noires reste incompréhensible.


Ferrari - Printemps/été 2022 - Photo: FashionNetwork.com/Godfrey Deeny


Ce lancement reste un beau tour de force de la part de Rocco Iannone, qui a pu compter sur la présence de plusieurs mannequins célèbres sur son podium bordé de LEDs. Mariacarla Boscono a ouvert le défilé, et Natalia Vodianova l’a clôturé, passant devant un premier rang où étaient assis les deux meilleurs pilotes de Formule 1 de Ferrari: Charles Leclerc et Carlos Sainz, ainsi que les célèbres designers industriels Marc Newson et Jony Ive.

Tous les mannequins portaient des chaussures à talons hauts aux lignes futuristes, paraissant confectionnées en tungstène. Le public était composé de fidèles de la marque adeptes des grosses cylindrées. Doit-on rappeler que cette usine fabrique à peine 10.000 voitures par an ?
 
"C’est la haute couture de la construction automobile: toutes les étapes sont faites à la main. Rien n’est assemblé par des robots. Les artisans sont au cœur de tout ce que fait Ferrari", conclut Rocco Iannone. Il a longuement salué, avant de faire un deuxième salut devant John Elkann, le petit-fils de Gianni Agnelli et propriétaire de tout ce petit monde.
 
Les clients oseront-ils renoncer à des maisons plus connues pour porter les vêtements d’une marque de voiture ? C’est un pari risqué, mais Ferrari, Rocco Iannone et John Elkann semblent avoir l’étoffe de leurs convictions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com