×
Publicités
Publié le
13 oct. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Festival de Hyères: Jean-Pierre Blanc lance les festivités

Publié le
13 oct. 2022

Malgré un ciel virant au gris, le coup d’envoi du Festival International de Mode, d’Accessoires de Mode et de Photographie de Hyères a été donné, jeudi en fin d’après-midi à la Villa Noailles, dans une atmosphère décontractée et chaleureuse. Comme de coutume, le public s’était rassemblé sur le parvis de cet élégant bâtiment moderniste, qui célèbrera son centenaire l’an prochain, surplombé cette année par une gigantesque poupée gonflable juste vêtue d’une paire de jeans.


Jean-Pierre Blanc a inauguré le Festival jeudi - ph Dominique Muret


Assise sur l’une des terrasses les plus élevées de la villa, elle observe de haut le va et vient dans les jardins de la villa Noailles, comme un gardien bienveillant sur la manifestation. Sorte de totem sexy et décalé, elle a été amenée de Milan, où elle faisait partie du décor des derniers défilés de Diesel, par le directeur créatif de la marque italienne, Glenn Martens, qui préside cette année le jury du concours de mode.

A ses côtés, se serrent sur l’estrade les autres présidents du jury pour les catégories des accessoires et de la photographie, Aska Yamashita, la directrice de l’atelier de broderie Montex (Chanel), et l’artiste visuel belge Pierre Debusschere. Sont présents aussi les dirigeants du Festival, le maire de Hyères Jean-Pierre Giran ainsi que le président exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM) Pascal Morand et son président Bruno Pavlovsky (qui est aussi le président du pôle mode de Chanel, grand partenaire du Festival).

"Après deux ans de régime sec, c’est émouvant de voir ce parvis aussi rempli d’artistes, d’amis et de partenaires. Ce Festival, c’est la joie, l’enthousiasme, la force de la jeunesse et de la découverte et pour cette 37e édition nous avons un programme de choix", annonce tout sourire Jean-Pierre Blanc, en égrenant les nombreuses initiatives qui se succèderont jusqu’au dimanche 16 octobre, entre expositions, spectacles, masters class, les "Rencontres internationales de la mode" animées par la FHCM et, bien sûr, le concours.

"C’est le plus ancien concours pour la jeune création dans le monde. Il existe depuis 1985, avec une mission qui n’a jamais changé, celle d’identifier, d’aider, d’accompagner, de soutenir et de promouvoir les jeunes créateurs", rappelle Bruno Pavlovsky, en mettant l’accent aussi et surtout sur l’esprit convivial, qui fait la spécificité de cette manifestation suivie avec passion depuis plus de trois décennies par l’ensemble des professionnels du monde de la mode. "On a envie de garder et faire perdurer cet esprit familier, que Jean-Pierre a insufflé dès le départ, et qui garde une couleur toute particulière à cet événement international", souligne-t-il.


Axelle Red, sur le parvis de la Villa Noailles, donne le la aux festivités - ph Dominique Muret


"Il y a 37 ans, Jean-Pierre a inventé ce Festival, qui nous lie pendant quatre jours et nous ouvre les yeux", déclare à son tour Pascale Mussard, rappelant l’héritage rebelle et ouvert aux nouveautés de Charles et Marie-Laure de Noailles, les riches mécènes, qui ont fait bâtir il y a un siècle cette villa portant leur nom, où ils aimaient s’entourer de l’avant-garde des années 1920. "Le rêve est un produit de première nécessité. Pendant quatre jours rêvons ! J’ouvre le 37e Festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode de Hyères", lance avec énergie la présidente du Festival.

Sous les applaudissements, Jean-Pierre Blanc reprend le micro pour passer le relais à la chanteuse Axelle Red, l’une des "surprises" qu’il a voulu offrir au public, venu en nombre à cette inauguration. Succès garanti! Y compris parmi les plus jeunes qui chantent à tue-tête les tubes de la chanteuse compositrice belge.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com