×
6 441
Fashion Jobs
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Marque Propre Homme H/F
CDI · PARIS
ORIGINAL BTC FRANCE
Chargé(e) d'Affaires Prescription / Retail
CDI · PARIS
Publicités

FGF Industry récolte les fruits de son investissement dans Blauer

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 9 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Enzo Fusco, dirigeant et designer du groupe italien FGF Industry, se dit « très satisfait» de son année 2018. Depuis 2001, l'homme gère en Europe, via un contrat de licence, la marque Blauer, fournisseur des uniformes des policiers américains depuis 1936. Il y a deux ans, il a renforcé son implication dans ce label venu d'outre-Atlantique en acquérant 50 % des parts de la société basée à Boston (les 50% restants étant toujours détenus par la famille Blauer, ndlr). Un investissement qu'à priori il ne regrette pas : « Nous clôturons le bilan des 17 premières années de Blauer USA en Italie avec 52 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2018, soit +18 % en un an, dont environ 6 millions obtenus grâce aux licences chaussures, parfums et accessoires. Ce sont des secteurs qui se renforcent, en particulier la chaussure (en hausse de 35%) mais aussi la parfumerie qui offre des perspectives intéressantes avec la naissance d’une seconde fragrance, toujours réalisée par Mavive, un peu plus jeune », a indiqué à FashionNetwork.com l’entrepreneur de Vicence rencontré au salon florentin Pitti Uomo 95.


Blauer USA, Automne-Hiver 2019. - DR


 L’Ebitda s'établit pour sa part à près de 19 %, selon Enzo Fusco. Un pourcentage en progression qui tire avantage de la sortie des comptes de l'entreprise des données de la marque C.P. Company, vendue il y a trois ans au groupe hongkongais Tristate, « sans regret », affirme le styliste et président du groupe de Montegalda. « Depuis que j’ai décidé de me concentrer sur Blauer, nous avons eu de superbes résultats ; je suis très content qu’aujourd'hui C.P. Company fasse de bonnes performances, mais ses coûts de gestion étaient devenus bien trop élevés, à tel point que nous avons perdu 14 millions d'euros. Aujourd'hui, nous avons réussi à dépasser le chiffre d’affaires du groupe que nous faisions avec C.P. au sein du portefeuille ». 
 
Blauer génère 90 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, et est distribué dans 1 500 multimarques à travers le monde (650 en Italie), alors que les 10 % restants sont réalisés par Prince Tees, la marque de tee-shirts et sweat-shirts en coton et cachemire pensée avec le prince Emmanuel-Philibert de Savoie et en vente uniquement en ligne depuis un an, et par Ten C, la ligne de sportswear de luxe dessinée par Alessandro Pungetti et Paul Harvey, un produit de niche vendu dans 200 magasins. Blauer a en revanche décidé de geler l’étiquette "BPD Be Proud of this Dress" et un projet de licence dans le balnéaire.

Le chiffre d’affaires a été réalisé à hauteur de 70 % sur le marché italien et de 30 % à l’export. « Le Japon fonctionne bien, relate le président. Nous prévoyons d’y ouvrir un monomarque au printemps à Tokyo. Nous attendrons une saison ou deux avant de miser (à travers des partenaires locaux) sur la Corée du Sud et la Chine, des pays qui prennent souvent le Soleil-Levant en exemple. Nous avons gardé les Etats-Unis en dernier, car bien que ce pays soit un débouché extrêmement important, il s'avère difficile et dangereux sur certains aspects. Allemagne, Autriche, Espagne et République Tchèque offrent les meilleurs taux de croissance pour 2018, entre +15 % et +20 %. Nous avons relancé la France et nous sommes entrés en Pologne, Suède, Norvège et au Danemark ».


Blauer USA, Automne-Hiver 2019. - DR


Au Pitti Uomo, Blauer USA a proposé des looks audacieux qui réinterprètent son ADN américain, avec des manteaux en taslan imperméable, des parkas inspirées des expéditions transantarctiques, du néoprène stretch, sans oublier les immanquables vestes en cuir proposées avec de nouveaux traitements ou du nylon, ou encore des blousons en cuir rembourrés de plume et de ouate.

Blauer devient aussi plus "green" : « Pour le rembourrage des blousons, nous utilisons des plumes recyclées qu’une entreprise italienne nous fournies après les avoir extraites d’anciennes couettes usagées et les avoir lavées, stérilisées et séchées, commente Federica Fusco, fille d'Enzo et directrice marketing et communication de Blauer. Nous ajoutons à certaines pièces du rembourrage en nylon obtenu à partir de bouteilles en plastique recyclé et, pour les teintures, nous choisissons des produits qui respectent l’environnement ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com