Figaret continue d’étendre son réseau de magasins et lance de la maroquinerie

Cette année, Figaret célèbre son cinquantième anniversaire. La marque en a profité pour ouvrir 8 nouveaux magasins en France. Le dernier en date a été inauguré à Toulouse en août. Au global, elle dispose désormais de 23 boutiques à l’enseigne, 4 corners dans les grands magasins parisiens et 3 magasins outlet. La direction n’annonce pas d’autres ouvertures d’ici la fin l’année. D’autres adresses, dont des corners, devraient ensuite éclore en 2019, mais les budgets ne sont pas encore validés.


La marque cherche à "recruter" de nouveaux clients plus jeunes - DR

En attendant, début octobre, le magasin de la rue de Sévigné va faire peau neuve pour accueillir un nouveau concept dédié au sur-mesure, au masculin. « Nous avons toujours fait du sur-mesure mais avec ce concept, nous allons plus loin dans la personnalisation à l’aide de nouveaux outils » indique Déborah Janicek, sa Présidente.

Côté virtuel, l’e-shop, qui a été refait l’année dernière, réalise de belles performances puisqu’il figure dans le top 3 des meilleurs magasins de la marque, tous canaux confondus.


Déborah Janicek est Présidente de Figaret depuis juin 2017 - Figaret

Pour la saison automne-hiver 2018-2019, la marque lance deux nouvelles familles de produits : la maroquinerie et la sneakers. Ce lancement comprend huit références de maroquinerie et petite maroquinerie en cuir ainsi qu’un modèle de sneakers. « Ces produits vont nous permettre de créer des silhouettes et de faire vivre le merchandising en magasin, » précise Déborah Janicek.

Toujours pour la saison en cours, la collection de chemise dévoile un nouveau modèle intachable dans un tissu déperlant. Enfin, décidément prolixe en nouveautés, Figaret lancera Edition 68 courant octobre : une capsule pour homme qui développe des chemises dans 5 cols différents, soit un col par décennie d’existence.


La ligne de maroquinerie fait partie des nouveautés de la saison - DR

Depuis sa reprise par Experienced Capital Partners début 2017, Figaret a entamé une petite révolution interne. Si la marque a modernisé son offre féminine, elle reste résolument masculine : 85% des ventes sont réalisées sur le masculin et 15% sur le féminin. Ceci dit, un tiers des achats sur le masculin sont encore effectués par les femmes. Si la marque a amorcé une diversification, la chemise représente aujourd'hui 70% des ventes dans la collection masculine et représente 300 références par saison, dont 25% sont des permanents non soldés.

« Le renouveau de la marque est déjà bien amorcé. Notre ADN reste la chemise. Nous ne voulons pas devenir une marque globale mais nous souhaitons raconter une histoire plus globale afin de toucher une cible plus large », conclut Déborah Janicek.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER