×
Publicités
Publié le
20 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Filière cuir: net recul du chiffre d'affaires depuis le début 2020

Publié le
20 oct. 2020

La Conseil National du Cuir fait état d’une chute moyenne de 24% du chiffre d’affaires dans les différents segments de la filière. La tannerie-mégisserie doit notamment affronter un effondrement de 42% de ses exportations. 


CNC



Les tanneurs et mégissiers connaissent ainsi un recul de 27,5% de leur chiffre d’affaires. La chute de production de cuirs et peaux finis a atteint 29,3% pour les bovins, 27,4% pour les veaux, 33,9% pour les ovins et 21,9% pour les caprins. Outre une chute de ses exportations, ce domaine affiche également sur la période une contraction de 29% de ses importations.

Du côté des produits finis, c’est la chaussure qui souffre le plus avec un recul de 23,5% du chiffre d’affaires et de 31% pour la production. A ceci s'ajoutent une baisse des importations (-16%) et des exportations (-17%). Selon le CNC, les enseignes de la chaussure connaissent une chute de 22% des ventes en comparables, soit -20,1% en volume, avec des prix moyens en contraction de 1,8%.

“On observe néanmoins une reprise timide de la consommation sur ce secteur après le déconfinement”, note le Conseil National du Cuir. “En effet, les comportements d’achat des Français ont évolué: ils réduisent les achats plaisir au profit d’articles de nécessité, telles que les chaussures pour enfants”.

Du côté de la maroquinerie, le tableau est également préoccupant, avec une chute de 20,9% du chiffre d’affaires, tandis que la production de sacs à main toutes matières s'effondre de 38%. Aux reculs des importations (-19%) et exportations (-14%), s’ajoute un autre indicateur difficile: le recul de 44,5% du chiffre d’affaires des détaillants en maroquinerie de voyage.


CNC



“Face aux changements de paradigmes économiques qui écartent toute hypothèse d’un retour à la situation d’avant crise, il est cependant encore trop tôt pour se prononcer sur la nouvelle tendance qui se dessinera une fois le contrecoup du choc absorbé”, conclue le CNC. “Pour l’heure, si un rebond semble enclenché, le niveau de l’atterrissage en 2021 demeure incertain, mais sans aucun doute en deçà de celui observé avant la crise”.

La filière française du cuir totalise 12.800 entreprises générant 132.600 emplois et un chiffre d’affaires de 25 milliards d’euros, dont 12 milliards à l’export. Au niveau mondial, la France est le quatrième pays exportateur d’articles en cuir et de maroquinerie, et le troisième à l’export de cuirs et peaux bruts.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com