Filson creuse discrètement son sillon en Europe

Filson a-t-elle anticipé la vogue de l’outdoor et des marques à héritage ? Il y a trois ans, la griffe américaine a arrêté de travailler avec des agents sur le marché européen, préférant recruter des responsables commerciaux. « Nous sommes cinq, chacun en charge d’une zone sur le continent et en Grande-Bretagne, et nous nous consacrons à 100 % à Filson. L’outdoor arrive en force sur le marché, porté par une marque leader comme Patagonia. Tous les faisceaux vont dans ce sens. Par exemple, le salon florentin Pitti Uomo a lancé le nouvel espace I Go Out dédié à l’outdoor au quotidien lors de sa dernière édition. Nous sommes hyper légitimes sur ce créneau étant donné notre ancrage à Seattle, entre l’océan et le mont Rainier, et notre ADN », souligne Olivier Jacoby, responsable commercial pour la France, l’Espagne, le Portugal, la Belgique et la Suisse francophone.


Filson aime choisir de "vrais" travailleurs pour communiquer - DR

A sa création, en 1897, la marque équipait les chercheurs d’or qui se souciaient davantage de leur survie que de la mode. Confort et résistance faisaient partie des maîtres-mots. Aujourd'hui, Filson conserve une identité liée au workwear, à la pêche, la chasse et par extension l’outdoor. Elle a ainsi fait ce qui peut s’apparenter à un grand écart en participant, cette année en juin, aussi bien au salon Game Fair dédié à la chasse en Sologne, qui a reçu plus de 80 000 visiteurs, qu'au salon trendy Man à Paris. Sur ce dernier, elle présentait une sélection de vêtements (tee-shirts, chemises à carreaux, gilets, vestes) et de sacs : du porte-documents au sac de voyage en passant par l’incontournable sac à dos. « On nous catalogue souvent comme une marque héritage, mais les gens connaissent moins la technicité de nos produits. Pourtant, nous innovons régulièrement sur l’aspect technique des vêtements comme des sacs », précise Olivier Jacoby.


Le nouveau magasin de Boston, ouvert cet été 2018 - DR

En France, la marque Filson est distribuée chez une soixantaine de revendeurs dont les Galeries Lafayette Haussmann à Paris. En Europe, elle compte près de 350 revendeurs. Ses principaux marchés sur le Vieux Continent sont l’Angleterre, l’Allemagne et la région couverte par Olivier Jacoby.

Aux Etats-Unis, son terrain de jeu et d’aventures historique, la griffe est particulièrement active sur le front du retail. Elle vient d’ouvrir trois nouveaux magasins à l’enseigne à New York, Washington et Boston, ce qui porte à quatorze le nombre de ses boutiques à l'enseigne. En dehors de ses frontières d’origine, elle dispose de cinq adresses : à Vancouver, Toronto, Londres (deux boutiques) et Tokyo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER