×
Publicités
Publié le
7 déc. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fin d’année: la clientèle des palaces fidèle à Paris

Publié le
7 déc. 2010

Les fêtes de fin d’année continuent d’attirer la clientèle des grands établissements parisiens. "Nous sommes complets pour la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre, explique Didier Le Calvez, PDG du Bristol. Et sur l’ensemble de la période, du 24 décembre au 2 janvier, nous prévoyons, comme chaque année, un taux d’occupation autour de 90%." Même son de cloche du côté du Ritz où l'on constate une grande demande sur les nuits du 29 au 31 avec des séjours de trois jours de moyenne pendant la période des fêtes.

A Paris, la clientèle des palaces est à plus de 80% étrangère. Près d’un tiers de la fréquentation du Bristol est originaire des Etats-Unis et les Américains sont les premiers clients du Ritz en période de fêtes. Rien de surprenant alors que les variations de taux de change de l’euro avec le dollar américain donnent le sourire aux palaces parisiens. Même si 2009 n’a pas été une très mauvaise année, avec des taux d’occupation des 4 étoiles et 4 étoiles luxe autour de 70%, l’exercice 2010 s’annonce bien meilleur.

Une étude de l’office de tourisme de Paris relève que le Ritz table sur une fréquentation annuelle de 74%, 78% pour Le Bristol. Et le change a forcément joué son rôle. En un an, la monnaie européenne a perdu 9,64% par rapport à son homologue américaine. Ce qui a conforté la clientèle venue d’outre-atlantique dans son choix de destinations européennes.


La période des fêtes s'annonce belle pour le Ritz comme pour l'ensemble de l'hôtellerie de luxe parisienne. Photo DR

"La part des visiteurs américains est très importante, précise Paul Roll, directeur général de l’OT de Paris. Même si l’on constate une multiplication des nationalités avec une quinzaine de nationalités qui viennent à des périodes différentes de l’année. Les Russes sont, par exemple, présents jusqu’au 10-12 janvier. Les Chinois en revanche ne fréquentent pas tellement les établissements de luxe".

Historiquement, les sept palaces parisiens parviennent à cibler des clientèles différentes. Le Plaza Athénée présente une fréquentation forte entre mai et octobre avec une clientèle constituée à 30% d'Européens, à 30% de la région Asie-Pacifique-Moyen Orient et à 30% des Amériques. Le Fouquet’s Barrière séduit lui la clientèle russe et américaine. Le Royal Monceau, qui vient de rouvrir, vient se mêler à la concurrence.

L’arrivée de nouveaux acteurs, avec des capitaux asiatiques, pourrait se révéler attractive pour les riches chinois, coréens et taïwanais. Le Shangri-la, qui sera inauguré le 17 décembre avenue d'Iéna, représente la première implantation européenne de la chaîne hong-kongaise. Le Mandarin Oriental doit débuter son activité rue Saint-Honoré mi-2011. Alors que Le Peninsula Paris, propriété à 80% de Qatari Diar Hotel and Property Investment (également propriétaire du Royal Monceau) et à 20% de The Hongkong and Shanghai Hotels, annonce une ouverture, au mieux, en 2012. Paris comptera alors onze palaces.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com