×
Publicités
Par
AFP
Publié le
8 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Firmenich: ventes annuelles portées par les acquisitions et les parfums

Par
AFP
Publié le
8 août 2021

Zurich, 6 août 2021 (AFP) - Le fabricant suisse de parfums et d'arômes Firmenich a fait état vendredi d'une hausse de 10,2% de ses ventes annuelles, portées par les acquisitions et le rebond de la parfumerie fine.


Site Internet DRT



Le groupe, qui publie ses résultats sur une base décalée, a dégagé un chiffre d'affaires de près de 4,3 milliards de francs suisses (3,9 milliards d'euros) pour l'exercice 2020/2021 clos fin juin, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Hors effets de changes, les ventes ont grimpé de 16,8% en tenant compte des acquisitions par rapport à l'exercice précédant, sa croissance organique se chiffrant à 4,7%.

Le groupe, qui n'est pas coté en Bourse, a levé le voile sur une partie de ses résultats sans toutefois divulguer son bénéfice net. Son excédent brut d'exploitation ajusté a reculé de 5% sur un an, en raison des frais liés aux acquisitions et aux effets négatifs de changes, a-t-il toutefois précisé.

L'an passé, Firmenich avait racheté le français DRT, un fabricant de dérivés de pins basé à Dax dans les Landes (Sud-Ouest), pour se renforcer dans les ingrédients renouvelables.

La pandémie a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires et les bénéfices de DRT, "ce qui se traduit par un retard de performance 2021 par rapport à notre plan d'affaires original", a reconnu Firmenich, qui a toutefois réaffirmé sa confiance "quant à la pertinence stratégique de cette acquisition", mettant en avant un rebond des ventes sur la seconde moitié de l'exercice.

Firmenich a vu sa croissance sur l'exercice écoulé portée par sa division arômes, qui fournit le secteur agroalimentaire, ses ventes grimpant de 5,2% hors effets de changes, grâce notamment au segment des boissons et solutions de réduction du sucre.

Sa division parfums et ingrédients, qui fournit aussi bien des senteurs aux fabricants de produits d'hygiène et lessives que des fragrances pour les grands parfums, a vu ses ventes s'étoffer de 4,4%, grâce au rebond de la parfumerie fine.

En juillet, son concurrent suisse Givaudan, qui a dégagé un chiffre d'affaires annuel de 6,3 milliards de francs en 2020, avait également fait état d'un vif rebond de la parfumerie fine, un segment touché l'an passé par les fermetures des magasins mais aussi des boutiques hors taxes dans les aéroports.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.