×
Publicités
Publié le
19 févr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Florence et Milan: un axe commun pour la mode homme

Publié le
19 févr. 2014

Jouer les synergies et faire équipe. Tel est le nouveau mot d’ordre au sein des différentes institutions de la mode italienne, qui se serrent de plus en plus les coudes pour récupérer du terrain face aux autres places fortes de la mode telles Paris et Londres.

Le salon florentin Pitti Uomo, référence incontournable pour la mode masculine, et la Chambre de la Mode italienne travaillent ainsi à un projet "important et fort", qui devrait aboutir en janvier 2015 à la création d’une "semaine de la mode homme en Italie".

Diesel Black Gold, qui défile habituellement à Milan, a choisi les podiums de Pitti Uomo en janvier dernier


L’objectif vise surtout à trouver un accord avec Paris et Londres pour établir un calendrier qui puisse satisfaire tout le monde sans empiéter sur les dates des uns et des autres, comme c’est le cas aujourd’hui entre Londres et Florence. Exaspéré par l’attitude du British Fashion Council, qui a positionné sa semaine de la mode masculine autour du 6 janvier, le mettant en sérieuses difficultés, l’organisateur florentin Pitti Immagine avait, en effet, annoncé l’an dernier sa ferme intention de faire débuter les trois prochaines éditions hivernales de Pitti Uomo pour la période 2015-2017 toujours à la date du 8 janvier. Non sans créer des mécontentements du côté de Milan.

Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu entre les dirigeants de Pitti Immagine, le président de la Chambre de la mode italienne Mario Boselli et son homologue français Didier Grumbach. "De nouvelles rencontres sont prévues. Le but est de recomposer le calendrier international de manière plus cohérente, et qu’il puisse se décaler d’une semaine tous les 6 ou 7 ans, comme c’était le cas auparavant. Nous cherchons pour l’instant un accord avec Milan et Paris, puis nous rencontrerons aussi Londres, probablement en avril prochain", explique le président de Pitti Immagine, Gaetano Marzotto.

"Nous sommes en train de travailler à une solution avec des dates qui puissent plaire à tout le monde et qui soient partagées par nous trois. Londres décidera ensuite de son côté", confirme Mario Boselli.

"Milan est forte, mais pas autant que Paris et Londres. Or, nous avons joué chacun de notre côté ces dernières années. Aujourd’hui, nous voulons rassembler nos forces en créant davantage d’opportunités pour les acheteurs qui viennent en Italie en quête de nouveautés et de marques jeunes. L’idée est de créer, dès janvier prochain, une semaine de la mode homme unique, qui se tiendrait 3 jours et demi à Florence et 3 jours et demi à Milan, en organisant des co-événements entre une ville et l’autre. Pour juin déjà, nous planchons sur une première initiative conjointe", poursuit Gaetano Marzotto.

L’objectif est également celui de faire venir à Milan les 20 000 acheteurs qui font étape à Florence, avant qu’ils ne repartent pour Paris. "Sur ces 20 000 acheteurs, seulement 7000-8000 passent par Milan. Inversement, certains ne font pas le déplacement sur Florence. A nous de les stimuler", conclut le président de Pitti Immagine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com