Fond de teint : la multiplication du nombre de nuances proposé booste les ventes

Entre aout 2017 et juillet 2018, les ventes de  fonds de teint ont augmenté de 4 % au sein du circuit sélectif, atteignant sur la période les 110 millions d’euros de chiffre d’affaires, indique le groupe d’études NPD. Sur un marché de la beauté sélective plutôt atone, cette croissance s’explique par un rythme de lancements particulièrement soutenu. En effet, entre août 2017 et juillet 2018, 80 nouveautés sont arrivées sur le marché, soit deux fois plus que l’année précédente. Les nouveautés fond de teint affichent ainsi des ventes en hausse de 28 % durant la période étudiée.


La ligne Dior Backstage - DR

« L’augmentation des ventes de fonds de teint stimule les ventes du sélectif, ce qui est une excellente nouvelle. Ce dynamisme souligne également l’importance du maquillage sur l’ensemble du circuit. Le fond de teint a toujours été une catégorie intéressante, offrant aux marques une opportunité de prouver leur expertise mais aussi leur créativité et leur capacité à innover », détaille Mathilde Lion, experte beauté Europe chez le NPD Group.
 
Entre août 2017 et juillet 2018, la tendance naturelle s’est ainsi imposée avec une augmentation de 10 % des ventes pour les fonds de teint naturels/seconde peau et de 38 % pour les fonds de teint matifiants. Le format liquide, qui reste le plus prisé, a connu une croissance des ventes de 5 %, mais de nouvelles textures ou formats apparaissent, tels que les gels qui ont vu leurs ventes croître de 211 %, les mousses de 672 % et les sticks de 93 %.

Mais outre les nouvelles textures, les propriétés de soin ou de protection solaire, les marques ont surtout multiplié le nombre de leurs références de teintes. Plus de 330 nouvelles nuances ont été introduites entre août 2017 et juillet 2018, soit près d’une centaine de plus que l’année précédente. Une ode à la diversité très certainement initiée ou tout du moins médiatisée par Fenty Beauty, la ligne de cosmétique de Rihanna (concoctée par Kendo, l'incubateur de LVMH), qui pour son lancement en septembre 2017 chez Sephora proposait 40 nuances de fonds de teint et 30 de correcteurs.

Le tout mis en lumière par une communication résolument urbaine et métissée. Un positionnement auquel se frotte également Dior. Ainsi, si la griffe de luxe s'affiche déjà dans le top cinq des marques de fonds de teint les plus vendues dans le sélectif avec Dior Skin Forever, une gamme qui colle aux codes habituels du haut de gamme beauté, elle a lancé en juin dernier Dior Backstage. Cette ligne de maquillage très clairement adressée au millennials, qui mise là aussi sur une communication multi-ethnique, propose, entre autres, 40 nuances de fonds de teint.

Parmi les autres marques s'affichant dans le top cinq des fonds de teint les plus vendus en sélectif se trouvent le Teint Idole de Lancôme, décliné en 40 teintes, ou le Double Wear d’Estée Lauder, en 51 teintes. Cette gamme lancée par la marque américaine il y a vingt ans a d'ailleurs été reformulée récemment et de nouvelles teintes ont été ajoutées. « Résultat de ce plus grand choix offert aux consommateurs, le nombre moyen de produits différents vendus par magasin est en augmentation de 12 % par rapport à l’année dernière », conclut le groupe d’études.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER