×
Publié le
29 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Footbridge: une plateforme pour connaître l'empreinte environnementale d'un produit

Publié le
29 avr. 2021

Le spécialiste de la mode éthique Good Fabric et l'expert de la traçabilité blockchain Tilkal annonce le lancement d'une plateforme, Footbridge, qui entend permettre d'établir une traçabilité fiable pour les produits textiles.


Good Fabric



Le dispositif de traçabilité en Saas (software as a service) et d'analyse de cycle de vie du produit (ou ACV) entend aider les marques à répondre aux attentes de transparence des consommateurs. Les informations présentes sur la plateforme sont inaltérables: la technologie blockchain reposant aussi bien sur le verrouillage progressif des données que sur un historique détaillé des entrées d'informations. Footbridge entent ainsi s'affirmer comme un outil de pilotage pour l'éco-conception de collections.

"Cette solution inédite est inspirée de la réalité du terrain et de la connaissance experte que nous en avons", explique Nathalie Lebas-Vautier, cofondatrice de Good Fabric. "Nous souhaitons vivement que les marques s’en emparent pour grandir et améliorer l’éco-conception de leurs produits, afin de réduire leur impact environnemental. Améliorer la traçabilité, c’est le premier pas vers une industrie textile plus responsable ! Cela correspond aussi à une attente très forte des consommateurs qui ne cessent de réclamer plus de transparence".

Des consommateurs qui auront accès aux données de la chaine en scannant un QR code inscrit sur les étiquettes de produits. Good Fabric rappelle ainsi qu'une enquête Ipsos Mori, réalisée avant la crise sanitaire, montrait que près de 80 % des consommateurs jugent que les marques d'habillement devraient fournir des informations sur leurs engagements environnementaux. Et 64% seraient dissuadés d'acheter dans une enseigne associée à des pratiques polluantes.

Comme l'avait précédemment souligné FashionNetwork.com, la blockchain s'impose de façon croissante dans la filière mode, tant dans l'amont de la filière que dans la relation client et la lutte anti-contrefaçon. LVMH, Prada et Cartier ont récemment annoncé le déploiement de leur blockchain Aura, tandis que le consortium Arianee levait 8 millions d'euros en mars dernier. A ceux-ci s'ajoutent les initiatives de Tex (Carrefour), GoodsID ou Kering. Mais si la blockchain reste un outil, la quête de traçabilité s'impose elle comme une problématique à même d'influer aujourd'hui directement sur les choix d'approvisionnement de la filière.








 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com