×
Publicités
Par
AFP
Publié le
3 mars 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Forbes : le fondateur de Zara, quatrième homme le plus riche du monde

Par
AFP
Publié le
3 mars 2015

Le monde compte un nombre record de milliardaires, de plus en plus riches, le plus fortuné de tous restant l'Américain Bill Gates, selon le classement annuel du magazine Forbes publié lundi. En un an, la fortune du cofondateur de Microsoft a augmenté de 3,2 milliards pour s'établir à 79,2 milliards de dollars.

Amancio Ortega / AFP - AFP


Le Mexicain Carlos Slim, magnat des télécommunications, numéro deux du classement, a vu sa fortune passer de 72 à 77,1 milliards de dollars, et celle de l'homme d'affaires américain Warren Buffett a bondi de 14,5 milliards de dollars en un an, pour atteindre 72,7 milliards, ce qui lui vaut la troisième place.

Il relègue à la quatrième place l'Espagnol Amacio Ortega, fondateur de la marque de vêtements Zara (64,5 milliards, 0,5 milliard de plus qu'en 2014). C'est le seul bouleversement par rapport à l'an dernier, pour les cinq hommes les plus riches au monde : le 5e reste Larry Ellison, le fondateur d'Oracle, avec 54,3 milliards de dollars.

Au total, la liste de Forbes compte cette année un nombre record de 1.826 milliardaires, contre 1.645 l'an dernier, dont 46 ont moins de 40 ans, un autre record. Les 17 premiers ont tous vu leur fortune augmenter depuis l'an dernier. Et la richesse cumulée de ces ultra-riches atteint désormais 7.050 milliards de dollars, contre 6.400 en 2014.

Chez les Français, Liliane Bettencourt, 92 ans, l'héritière de l'Oréal, arrive 10e avec 40,1 milliards de dollars (+5,6 milliards par rapport à 2014). Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, est 13e, avec 37,2 milliards de dollars (33,5 en 2014), suivi de Patrick Drahi, président de la multinationale des télécommunications Altice (57e, 16 milliards), de Serge Dassault (62e, 15,3 milliards) et François Pinault (65e, 14,9 milliards).

Le plus jeune a 24 ans

A 30 ans, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, entre dans le top 20, désormais 16e avec 33,4 milliards de dollars (contre 28,5 l'an dernier). Le plus jeune de la liste est le Californien Evan Spiegel, 24 ans, PDG de Snapchat, l'application de messagerie éphémère qu'il a créée en 2011 avec Bobby Murphy, 25 ans. Tous les deux occupent la 1.250e place du classement, avec une fortune équivalente d'1,5 milliard de dollars .

Parmi les moins de 40 ans, figurent aussi les deux fondateurs d'Uber, l'application lancée en 2009 qui permet d'appeler une voiture avec chauffeur: Travis Kalanick, 38 ans, et Garrett Camp, 36 ans, sont ex-aequo à la 283e place (5,3 milliards). Le PDG d'Uber Ryan Graves, 31 ans, est 1.324e (1,4 milliard). Sont aussi milliardaires les trois cofondateurs du site de location Airbnb, Nathan Blecharczyk, 31 ans, Brian Chesky, 33 ans, et Joe Gebbia, 33 ans, tous à la 1006e place (1.9 milliard).

Femmes plus nombreuses

Le nombre des femmes, toujours limité, est cependant en progrès : 197 contre 172 en 2014. La plus riche est l'héritière des supermarchés Wal-Mart Christy Walton, en 8e position (41,7 milliards) suivie à la 10e place par Liliane Bettencourt. Parmi les Françaises, figurent aussi notamment Elisabeth Badinter (1.173e, 1,7 milliard) et Marie Besnier Beauvalot, héritère du groupe Lactalis (737e, 2,5 milliards). Les Etats-Unis comptent 67 femmes milliardaires, suivis par l'Allemagne (19) et le Brésil (13).

La bonne tenue du secteur de la technologie et l'augmentation du dollar par rapport à l'euro ont renforcé la position des Américains dans le classement 2015 : ils sont 536 à y figurer, suivis de la Chine (213), de l'Allemagne (103), de l'Inde (90) et de la Russie (88). L'Europe compte 482 milliardaires. La plupart de ces milliardaires (1.191), précise Forbes, ont construit leur fortune. Seulement 230 en ont hérité, et si 405 en ont au moins partiellement hérité, ils travaillent à la faire fructifier.

En octobre, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) avait estimé en octobre que « l'énorme augmentation des inégalités globales de revenus » dans le monde était « l'aspect le plus significatif - et le plus inquiétant - du développement de l'économie mondiale au cours des 200 dernières années ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.