×

Forever 21 va trouver preneur pour 81 millions de dollars

Par
AFP
Publié le
today 3 févr. 2020
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New York, 3 fév 2020 (AFP) - La chaîne américaine de vêtements bon marché Forever 21, qui s'est déclarée en faillite en septembre, a trouvé un accord avec un consortium de sociétés pour se vendre à quelque 81 millions de dollars (73,2 millions d'euros).



Le consortium avec lequel Forever 21 a trouvé cet accord, signé dimanche et rendu public lundi, comprend les groupes immobiliers Simon Property Group et Brookfield, propriétaires de nombreux centres commerciaux aux Etats-Unis, ainsi que la société de marketing Authentic Brands Group.

D'autres acheteurs potentiels ont jusqu'à vendredi pour faire une offre concurrente. Le cas échéant, une vente aux enchères se tiendra la semaine prochaine.

Un juge devra ensuite valider la vente de Forever 21.

Fondée à Los Angeles en 1984 par le couple sud-coréen Do Won et Jin Sook Chang, la marque Forever 21 s'est développée aux Etats-Unis et dans d'autres pays en proposant à une clientèle jeune des imitations de grandes marques, à des prix très bas.

Concurrencée par des marques comme H&M et Zara, elle a cherché à étendre son activité aux vêtements pour hommes et aux chaussures après la crise de 2008. Mais selon les analystes, elle n'a pas su réagir rapidement à la montée des ventes en ligne, ainsi qu'à une clientèle soucieuse de l'impact environnemental de ses produits et des conditions de travail dans ses usines.

Elle s'est placée en septembre sous le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, qui permet aux entreprises de conserver le contrôle de ses actifs, à l'abri de ses créanciers, pendant la phase de restructuration.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.