×
Publicités
Publié le
20 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fort d'un bon semestre, Interparfums relève ses prévisions annuelles

Publié le
20 juil. 2021

Sur le premier semestre de 2021, le groupe français spécialiste de la conception de parfums sous licences publie un chiffre d’affaires de 266,3 millions d’euros contre 139,3 millions d’euros au premier semestre 2020, une période marquée par la crise sanitaire et la fermeture des magasins. Par rapport au premier semestre 2019, qui offre donc une meilleure base de comparaison, Interparfums voit ses ventes croître de 11,7%.


Montblanc Explorer Ultra Blue


" Cette performance reflète le fort dynamisme du marché de la parfumerie et de toutes les marques majeures du portefeuille ainsi que le succès des derniers lancements notamment des lignes Jimmy Choo I Want Choo et Montblanc Explorer Ultra Blue", souligne le groupe dans un communiqué.
 
En effet, avec un chiffre d’affaires de 69,4 millions d’euros au premier semestre, Montblanc, numéro un du portefeuille d’Interparfums, retrouve quasiment un niveau semblable à 2019. Les parfums Jimmy Choo affichent pour leur part une croissance de 30% par rapport au premier semestre 2019, atteignant 60,1 millions d’euros de ventes. Coach, désormais numéro trois du portefeuille, voit ses ventes bondir de 25% à 52,3 millions d’euros.

Un bond en Amérique du Nord



Du côté des zones géographiques, l’Amérique du Nord, grâce à un marché de la beauté porteur, enregistre un chiffre d’affaires de 101,3 millions d’euros, en hausse de 54% par rapport au premier semestre 2019. L’Europe de l’Est et l’Afrique signent respectivement une croissance de 45% et 23%. L’Asie-Pacifique est en hausse de 5% à 42,2 millions d’euros.
 
Cependant l’Europe de l’Ouest est en retrait de 9% à 37,9 millions d’euros en raison notamment des fermetures intervenues durant le semestre. En France, les ventes atteignent 16,7 millions d’euros, en recul de 7%. Le Moyen-Orient voit ses ventes s’effriter de 39% à 20,7 millions d’euros.
 
Les dirigeants du groupe ont relevé leurs prévisions annuelles et tablent désormais sur un chiffre d’affaires 2021 compris entre 460 et 480 millions d’euros, contre 440 millions d'euros précédemment annoncés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com