×
Publicités
Publié le
31 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fort d'une levée de fonds, Trove, spécialiste de la seconde main, lorgne l'Europe

Publié le
31 août 2021

​Il n'y a pas qu'en Europe où les acteurs de la seconde main ont la cote. L'américain Trove, spécialiste de la revente de vêtements sur internet qui a développé des solutions spécifiques pour rassurer les marques et les acheteurs, a finalisé une levée de fonds de 77,5 millions de dollars (en Série D), menée par G2 Venture Partners.


Photo: Pexels/Public domain


L'investissement porte la valorisation de la société entre 200 et 300 millions de dollars. Trove a déclaré qu'elle utiliserait les nouvelles liquidités pour "élargir considérablement sa liste de marques partenaires, renforcer son infrastructure technologique et logistique, entrer dans le secteur du luxe et servir une nouvelle clientèle en Europe".

Trove est un leader du marché de la revente de produits de marques et gère le commerce circulaire pour des clients tels que Lululemon, Patagonia, REI, Nordstrom, Levi's, Eileen Fisher, Arc'teryx et d'autres.

Le PDG Andy Ruben a déclaré: "La demande des consommateurs pour la revente monte en flèche et les marques premium savent que c'est désormais un impératif stratégique de contrôler leur marque et de rester proche de leurs clients en étant propriétaire de leurs canaux de reprise et de revente au lieu de les confier à des places de marché tierces."

Trove fournit la plateforme technologique et la logistique que les marques utilisent pour contrôler leurs propres canaux de revente de produits. Elle explique avoir traité l'année dernière près d'un million d'articles uniques et géré plus de 10 millions de fiches de catalogue, soit trois fois plus qu'en 2019.


La société met en avant son expertise logistique et technologique pour traiter les produits de seconde main - Trove



G2 Venture Partners voit clairement la seconde main, rebaptisée "re-commerce", comme une grande opportunité face à la forte empreinte carbone de l'industrie de la mode et la volonté d'un avenir plus durable.

Parmi les autres participants à ce tour de table figurent la Banque de Montréal, Capital One Ventures, Commerce Ventures, Wellington Management et tous les investisseurs actuels de Trove.

L'activité attire les investisseurs, alléchés par les progressions du secteur de la seconde main. Les dirigeants de Trove glissent ainsi que le marché du "re-commerce" représentera 14% du marché de l'habillement, des chaussures et des accessoires d'ici 2024, soit environ 60 milliards de dollars, contre environ 7% en 2020, selon des recherches de Cowen.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com