Fosun entre en négociations exclusives pour acquérir La Perla

Le groupe chinois Fosun International a obtenu de Pacific Global Management (PGM) une période exclusive de 30 jours pour mener différentes vérifications, en vue de la prise de contrôle de l'entreprise italienne de lingerie de luxe La Perla, ont annoncé mardi les deux groupes.


La Perla

Des négociations exclusives qui s'ouvrent donc quatre ans et demi après le passage de La Perla entre les mains de l'entrepreneur italien Silvio Scaglia via PGM. Au cours de ces 30 jours, le groupe basé à Shanghai et coté à Hong Kong va étudier la santé de la griffe italienne et les conditions de rachat. « La conclusion de l'opération est soumise à l'approbation du comité d'investissement de Fosun », ont précisé les deux groupes dans un communiqué commun.

« La vision de Fosun est de continuer à investir dans la marque afin d'en développer le plein potentiel comme marque de luxe au niveau mondial », a ajouté le texte.

Le fonds PGM est contrôlé par Silvio Scaglia, qui avait acquis La Perla en 2013, à l'issue d'une vente aux enchères organisée dans le cadre d'une procédure judiciaire de faillite. Il avait déboursé 69 millions d'euros pour acquérir cette marque fondée en 1954.

Depuis, la relance de la griffe est passée par une diversification de ses activités, élargissant son univers au prêt-à-porter féminin comme masculin, ainsi qu'aux accessoires. Une nouvelle approche lifestyle pilotée depuis l'été 2016 par l'Américaine Julia Haart, directrice artistique de l'ensemble des lignes.

A la tête d'activités très diverses, allant de l'immobilier à l'assurance, et des loisirs à la sidérurgie, le Chinois Fosun, qui contrôle depuis 2015 le Club Med, est connu pour des percées obstinées et tous azimuts à l'étranger. Il a été très actif récemment sur le front mode, avec une prise de participation de référence chez l'Allemand Tom Tailor en 2014, mais surtout un rachat (discret) de la griffe française Iro en 2016, un nouveau statut d'actionnaire majoritaire chez la griffe masculine italienne Caruso depuis octobre ou encore, dans un univers proche du luxe, plus tôt cette année, la reprise de Gemfields, propriétaire britannique de Fabergé.

Après des turbulences dans ses relations avec les autorités chinoises, le groupe Fosun est de nouveau très offensif et c'est bien La Perla qui a été identifiée comme nouvelle cible de choix.

Anaïs Lerévérend avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieLuxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER