×

France Confection, en redressement judiciaire, cherche un repreneur

Publié le
10 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fournisseur de Smuggler, Comme des Garçons ou encore Agnès B, l'entreprise France Confection a obtenu son placement en redressement judiciaire, faute de trésorerie. Une "deuxième chance pour trouver une solution viable sur le long terme", indique le Groupe Molitor, qui a repris la structure en mars 2018, et poursuit sa quête d'investisseurs.


Shutterstock


Créée en 1996, France Confection s'est spécialisée dans la production de pièces à manches pour homme et femme. La structure, qui emploie à ce jour 95 personnes, ferait les frais de "malversations comptables importantes" découvertes par la nouvelle direction et qui a réagi en réorientant l'activité vers le haut de gamme.

C'est notamment dans ce cadre que la structure se lançait à la rentrée dans un tour de table visant à réunir 13 millions d'euros, destinés à en faire l'Usine du futur. Sur ce montant, 1,5 million sont notamment destinés à l'achat d'une nouvelle génération de machines, pour remplacer un appareillage parfois utilisé depuis trois décennies. Mais, faute de trésorerie, la direction souligne aujourd'hui que le placement en redressement judiciaire ne pouvait être évité.

"Un programme ambitieux de formation a été mis en place pour développer les compétences et séduire de nouveaux donneurs d’ordre dans une logique de montée en gamme, aujourd’hui réussie", indique le groupe Molitor. "Or à ce jour, France Confection manque de temps et d’argent pour aller plus loin. L’objectif de la direction est donc désormais, avec l’assistance de l’administrateur judiciaire, de poursuivre les recherches de nouveaux investisseurs afin de mener à bien le projet de mutation de l’entreprise vers l’Usine du Futur."

L'entreprise, aujourd'hui dirigée par Gilbert Zeitoun, est placée en redressement judiciaire pour une durée de six mois. La structure affichait un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'euros avant sa reprise il y a bientôt deux ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com