×
Publicités
Publié le
3 sept. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Franck & Fils fait une place à l’homme

Publié le
3 sept. 2008

Autant le dire, l’homme séduit la mode. Alors que la femme s’autorise la décontraction, l’homme se plaît désormais dans la sophistication. Un constat dressé par de nombreuses marques et enseignes qui n’hésitent plus à lui composer des dressings pluriels. Dernier en date, le célèbre magasin de la rue de Passy, Franck & Fils. Un nom bien masculin qui, pendant plus d’un siècle, n’a pourtant abrité que le seul vestiaire féminin. Mais depuis le 1er septembre dernier, la situation a évolué. Un espace Franck a vu le jour au rez-de-chaussée du bâtiment, où seul l’homme a droit de cité.


Franck Homme

En lieu et place de la lingerie, relayée à l’étage supérieur, la mode masculine s’étale sur 300 mètres carrés, soit 10 % des 3 000 mètres carrés qui composent le magasin. Enseigne chic et haut de gamme oblige, l’espace Franck multiplie les attentions envers sa nouvelle clientèle. Carte Privilèges Franck, ligne de costumes sur-mesure Ermenegildo Zegna, soins des souliers en collaboration avec l’Atelier Cattelan, broderie au goût de chacun sur les chemises sont autant de service personnalisés proposés.

Du côté de l’offre, « Franck et Fils propose sa vision parisienne du vestiaire masculin », ainsi que l’a déclaré Valérie Tondon-Durbec, directrice de l’enseigne. L’accent est mis sur les accessoires. Alexis Mabille, M0851, Acqua Di Parma, Mi Zeppe, Ben Adler, Moleskine, Burberry, Dinh Van, Epice, Ursul… L’homme dispose ainsi de plus de latitudes pour se composer un style et s’inventer une allure autour de trois marques de prêt-à-porter au demeurant plus traditionnelles. En effet, Ermenegildo Zegna, Paul Smith et Ralph Lauren sont pour l’instant les seules résidentes des lieux. Quant aux souliers, cap sur le luxe avec les maisons Heschung, Fratelli Rossetti, Paul Smith et Santoni. Un espace sous-vêtements est également présent.

Au final, la sélection pour homme rejoint logiquement l’univers féminin. Et depuis une dizaine d’année, elle s’est franchement libérée de ses carcans. Une incursion qui ne signale plus le début d’une histoire mais bel et bien d’un marché en pleine émergence qui arrive à maturité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com