×
Publicités
Publié le
4 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frangin Frangine se teste en retail

Publié le
4 nov. 2021

Au printemps prochain, la griffe de mode enfantine Frangin Frangine inaugurera un corner au sein des Galeries Lafayette Haussmann boostant ainsi sa visibilité. Car cette implantation au coeur du grand magasin parisien ne présage pas d'un plus vaste déploiement retail pour la griffe jusqu’alors commercialisée via son e-shop et la vente directe.


Le sweat à capuche Billie de Frangin Frangine, 50 euros


Fondée en 2009 et rachetée fin 2016 par Mylène Kiener, qui o officié au marketing de la marque de joaillerie Poiray, et Aude Auberon ex-cheffe de produit pour Etam, Frangin Frangine réalise aujourd’hui 85% de son chiffre d’affaires via son e-shop, et 15% via la vente à domicile. En effet, une cinquantaine d’hôtesses, pour la plupart des clientes de la marque, organisent des ventes à domicile à travers la France. Cette formule hybride que Frangin Frangine cultive depuis ses débuts a permis à la marque, qui réalise un chiffre d’affaires d’environ un million d’euros, d’être rentable.

"Frangin Frangine a par le passé été présente dans une poignée de points de vente, mais nous n’avons pas vocation à nous développer en retail car nous voulons maintenir nos niveaux de prix et avec la marge distributeur l’équation est difficile à tenir", détaille Mylène Kiener.

Côté offre, la marque au style retro qui fait fabriquer ses pièces au Portugal et en Bulgarie veut doucement s’imposer comme un label pour toute la famille. Frangin Frangine qui propose des pièces pour femmes depuis quelques saisons va ainsi élargir son vestiaire féminin. La griffe qui habille les enfants de 3 mois à 12 ans, va également augmenter ses tailles enfants notamment pour ses sweats à messages qui connaissent un beau succès.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com