×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frasers n’a pas l’intention d’acheter Mulberry… pour l’instant

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 déc. 2020

Certes, Frasers a acquis une importante participation dans le maroquinier de luxe Mulberry. Mais même s’il avait auparavant déclaré y réfléchir, le groupe n’a pour l’instant pas l’intention de prendre le contrôle de la maison.


Mulberry


Annoncée jeudi, la nouvelle a fait chuter la valeur de Mulberry d’environ 15 millions de livres. Le cours de l’action a perdu plus de 11%, reflétant la déception des investisseurs, qui attendaient avec impatience l’offre de Frasers. Pour le moment, le groupe ne pense pas faire une offre avant six mois, à moins d’un "changement matériel de circonstances", comme l’émergence d’un potentiel concurrent ou l’arrivée à un accord avec le conseil de Mulberry.

Actuellement, Frasers possède environ 37% de Mulberry, une part non négligeable qui entraînerait normalement une tentative de prise de contrôle. Selon les règles de la commission des offres publiques d’achat, ayant acquis plus de 30% de la maison, Frasers devrait être forcé de faire une offre pour prendre son contrôle, puisqu’elle est cotée à la bourse de Londres. Mais le cas est particulier, car l’actionnaire principal de Mulberry, un fonds contrôlé par la famille Ong de Singapour, possède une part encore plus importante de 56%.

Cette nouvelle a déclenché les spéculations, et certains affirment que l’entreprise a pris cette décision pour se concentrer sur d’autres cibles, comme Debenhams et/ou Arcadia.

Le PDG de Frasers, Mike Ashley, est un adepte des acquisitions et a manifesté son intérêt pour Debenhams. Il est actuellement engagé dans de rudes négociations pour tenter de racheter une partie de cette entreprise en faillite, qui vient de lancer son processus de liquidation. On s’attendait à des révélations cette semaine, mais cela n’a pas été le cas pour le moment et il est possible que le temps presse. Quant aux enchères initiales pour Arcadia ou ses marques individuelles, elles doivent être présentées le 18 décembre au plus tard, donc Mulberry est peut-être le sujet le moins urgent pour Frasers actuellement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com