Fred Perry voit ses ventes repartir à la hausse sur son exercice 2017/18

Fred Perry renoue avec la croissance. La marque de mode créée dans les années 1950 par le triple champion de Wimbledon du même nom a vu ses ventes croître de 6 % au cours de l'exercice qui a pris fin en mars dernier. La société, dont le siège est établi à Clerkenwell, dans le nord de Londres, et qui appartient depuis 1995 au groupe japonais Hit Union, a ainsi versé à ses propriétaires un dividende de 9,6 millions de livres (10,8 millions d'euros).


La marque britannique est particulièrement connue pour son offre de polos en coton piqué. - Fred Perry

Sur son exercice 2017/18, Fred Perry a réussi à renverser la baisse de son chiffre d'affaires, qui avait chuté de 2 % en 2017, pour atteindre 122,3 millions de livres (137,4 millions d'euros). Cette performance a été soutenue par une hausse de 5,8 % des ventes au Royaume-Uni et en Europe, et de 7,4 % dans les autres territoires. En France, la marque est distribuée par The Lifestyle company.

La griffe à la couronne de lauriers a par ailleurs déclaré que son pourcentage de marge brute est demeuré stable par rapport à l'année précédente, grâce au contrôle rigoureux de sa base de frais généraux. Le bénéfice avant impôts a augmenté de 5,7 % à 24,3 millions de livres (27,3 millions d'euros), et le résultat net a progressé de 6,5 % à 19,5 millions de livres (21,9 millions d'euros).

« Nous avons toujours placé la santé de la marque et le profit réel au-dessus de tous les autres indicateurs. C'est pourquoi, une fois de plus, nous avons réussi à réaliser une performance annuelle solide qui s'appuie sur ces valeurs fondamentales », a déclaré un porte-parole de l'entreprise à la presse britannique à propos de ses résultats.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER