French Deal sort de l’ombre

La collection French Deal présentée jusqu’au 1er juillet, "Volume Premier", applique des matières premium au vestiaire streetwear chic, avec un penchant pour le détail qui crée la surprise. Les modèles sont fabriqués en France et sont, pour la plupart, produit sur mesure à la demande. Et pour cause, l’affaire French Deal a tissé un premier réseau de clients en direct dans l’univers de la danse et du sport, notamment le basket.


Ian Mahinmi, Steeven Kodjia et Ousmane Dabo, partenaires de la griffe French Deal

Aux côtés du directeur créatif Steeven Kodjia, qui présente la marque dans la vidéo ci-dessous, on trouve deux sportifs professionnels de haut niveau, Ousmane Dabo et Ian Mahinmi. Le premier a joué dans plusieurs clubs de football en France et à l’étranger, et le second fait partie du cercle très fermé des basketteurs français joueurs en NBA. La marque propose un vestiaire haut de gamme pour faire le pont entre les codes urbains et les savoir-faire traditionnels.





Photo French Deal
Certaines des vestes en cuir prennent des allures de chemises, boutons de manchette compris, tandis que l’exercice du polo à manche courte, pièce la plus abordable (compter toutefois 150 euros en boutique) subit un coup de jeune grâce à un col V sans aucun bouton.

French Deal se dit prête à adopter un business model à la hauteur de ses ambitions, forte d’un partenariat avec la déclinaison française de la chaîne américaine BET (Black Entertainment Television).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER