×
Publicités
Publié le
1 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

French Tech : Clara Chappaz (Vestiaire Collective) nommée à la présidence

Publié le
1 oct. 2021

A compter du 1er novembre, la directrice business du portail français Vestiaire Collective Clara Chappaz prendra la tête de la mission French Tech, l'administration dépendante de l'exécutif en charge de l'accompagnement politique et financier du secteur des nouvelles technologies en France.


Clara Chappaz - Vestiaire Collective


Clara Chappaz est un visage bien connu de l'univers de la vente en ligne, mais également du secteur de la mode. Depuis 2019, elle a été successivement à la tête du développement et de l'activité du site de seconde main Vestiaire Collective. Cofondatrice de la plateforme Lullaby dédiée aux vêtements d'occasion pour enfants, elle a par ailleurs officié en tant que vice-président en charge de l'international pour le portail Lyst. Avant un passage au Boston Consulting Group, elle avait travaillé pendant trois ans pour Zalora, déclinaison asiatique de Zalando, à divers postes de responsabilité pour le marché thaïlandais, avant d'en devenir directrice opérationnelle pour l'Asie du Sud-Est.

Sa nomination intervient à l'heure où le secrétaire d'Etat au Numérique, Cedric O, vient d'annoncer le 30 septembre les nouveaux axes stratégiques de French Tech. Ils sont au nombre de trois: le premier vise à massifier les programmes d'accompagnement de la mission Frech Tech afin d'amener l'exécutif à pouvoir accompagner à l'avenir un millier de start-up, et notamment celles officiant dans les greentech, la santé ou l'alimentation.

Un autre axe annoncé est le renforcement du soutien aux structures les plus innovantes, notamment dans l'univers de la "deeptech". L'exécutif entend par ailleurs mettre en place un accompagnement des jeunes structures françaises dans leur déploiement à l'international. Une volonté qui s'inscrit dans l'initiative Scale-Up Europe qu'Emmanuel Macron était venu défendre au printemps sur le salon VivaTech (lire notre article dédié).

"La French Tech connaît une année record", se félicite Cedric O. "Les chiffres sont, à bien des égards, exceptionnels: le numérique est l’un des secteurs qui créent le plus d’emplois; la French Tech a levé plus de fonds en une seule journée que sur toute l’année 2015, nous sommes passés de 3 licornes (structures valorisées à plus d'un milliard de dollars, ndlr) en 2017 à 18 cette année !" Le secrétaire d'Etat entend faire de la tech française l'un des moteurs de la relance, mais aussi de la transition écologique, notamment dans l'univers du transport.

La French Tech a connu entre 2019 et 2020 une progression de 7% des fonds levés, à 5,4 milliards d’euros.

Début septembre, c'est France Digitale, autre organisme clef du digital français, qui annonçait du mouvement à sa tête. L'association réunissant 1.800 start-up et investisseurs français du numérique avait alors nommé Maya Noël à sa direction générale.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Innovations