×
7 014
Fashion Jobs
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
募集中 - Wholesale Area Manager Japan Based in Paris
CDI · PARIS
Publicités
Par
Les echos
Publié le
8 juil. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fronde des actionnaires de Marks & Spencer contre le président

Par
Les echos
Publié le
8 juil. 2008

La nomination de Stuart Rose au poste de président exécutif de Marks & Spencer, qu'il cumule désormais avec celui de directeur général qu'il occupait jusqu'ici, soulève un tollé parmi les actionnaires. Les principaux d'entre eux ont annoncé lundi 7 juillet leur intention de rejeter le rapport annuel qui leur sera présenté mercredi 9 juillet, lors de l'assemblée générale du distributeur britannique. Ils justifient leur décision par le fait que cette promotion va à l'encontre du principe fondamental de séparation des deux fonctions et ouvre ainsi la porte à de nombreux problèmes de gouvernance.

Marks & Spencer, soucieux d'apaiser les esprits, avait promis en avril que les fonctions de président exécutif et de directeur général seraient à nouveau séparées en juillet 2011, au départ de Stuart Rose. En attendant, il était également prévu que ce dernier ne bénéficierait d'aucune augmentation de salaire.

Chute du titre
Brandes Investment Partners, actionnaire à hauteur de 7 %, avait alors approuvé le plan. Désormais, selon le Sunday Times, des actionnaires détenant ensemble jusqu'à 30 % du groupe auraient l'intention de s'opposer à la nomination de Stuart Rose, ou tout du moins de s'abstenir lors du vote. Ils espèrent peut-être contraindre les dirigeants de Marks & Spencer à répondre à leurs inquiétudes. Mais Olivia Ross, porte-parole du distributeur britannique, s'est pour l'instant refusée à tout commentaire.

Cette crise n'a rien arrangé à la tenue du titre en Bourse, qui avait déjà perdu 32 % de sa valeur la semaine dernière, tombant à son plus bas niveau depuis 2001, après un avertissement sur ses résultats 2008.

Le cours de l'action a terminé hier en recul de 4,41 %, à 217 pence, d'autant que JP Morgan a revu sévèrement à la baisse son objectif de cours, de 345 pence à 200.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Les Echos