×
Publié le
25 janv. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

FUBU amorce son come-back en Europe

Publié le
25 janv. 2018

FUBU : quatre lettres qui font vibrer les adeptes du hip-hop des 90's. Pour toute une génération, le label new-yorkais qui signifie "For Us By Us" était un signe de ralliement à un mouvement à l'époque encore underground. Fondé en 1992 par Daymond John, Keith Perrin, J. Alexander Martin et Carl Brown, FUBU faisait partie des marques pionnières de la culture hip-hop. En 25 ans, ses fondateurs sont devenus des acteurs reconnus de l'entrepreneuriat, de la culture et de l'entertainment américain.


La collaboration FUBU et Puma célèbre les 50 ans de la mythique basket Suede - Puma


Si la marque n'avait pas sorti de collection depuis 12 ans, ses pièces circulaient dans le réseau sportswear vintage. Les fondateurs, toujours propriétaires du label, voyant le retour de hype de marques comme Fila, Champion ou Ellesse, ont donc décidé de la relancer. De premières rééditions de t-shirts sont sorties l'an passé sur le marché américain. Et cette saison, après une collaboration avec Patta, c'est un clin d'œil au modèle Suede de Puma qui est à l'honneur. Des produits qui seront proposés à la vente dès le 26 janvier prochain.

Une dynamique que Jérôme Tordjmann veut aussi enclencher sur le Vieux Continent. Le Français, qui a un temps développé le volet commercial d'Eleven Paris et s'appuie sur son agence commerciale, a décidé de prendre le label sous aile en Europe. FUBU était ainsi présent la semaine passée sur le salon Seek de Berlin. « Nous relançons la marque. L'idée est de parler de passionnés de streetwear à passionnés de streetwear. Nous avons une première livraison en mai avec des pièces affichant le logo phare, puis nous proposerons d'autres logos au fil de l'année ».


Les quatre propriétaires de FUBU - FUBU


Pour débuter, le label présente une série de t-shirts au positionnement premium (50 euros) ainsi que des sweats (100 euros) et des maillots de football américain (100 euros). Mais par la suite, FUBU entend revisiter ses styles 90's. Et l'Europe aura pour le printemps 2019, en plus des pièces US, ses propres produits. Jérôme Tordjmann a confié cette mission à Maxime Dubois, qui a officié par le passé au style d'Eleven Paris.

Face aux Fila, Kappa et autres marques de sportswear des années 90, FUBU, tout comme un Rocawear, revendique sa fibre urbaine. Avec des agents en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Belgique ou encore aux Pays-Bas, la marque entend tisser dans un premier temps des liens avec une dizaine de spécialistes du streetwear premium. Avant de monter en puissance.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com