Fumito Ganryu dévoile sa nouvelle marque

Il fallait se lever tôt, mercredi matin, pour rejoindre le quartier industriel Novoli, au nord de Florence, où se trouve la galerie d’art Frittelli Arte Contemporanea choisie par Fumito Ganryu pour présenter la toute nouvelle marque qui porte son nom. Le créateur japonais, qui se lance en solo cette saison après avoir œuvré treize ans chez Comme des Garçons, y a dévoilé une collection pour le printemps-été 2019 d’un grand impact visuel.


Funiro Ganryu signe une collection sous le signe de la spiritualité - Pitti Immagine ph Giovanni Giannoni

C’est dans une atmosphère de recueillement, presque intimiste, dans les sous-sols aseptisés de ce bâtiment moderne, que Fumito Ganryu a fait évoluer ses modèles au son d’une mélodie orientale, rythmée par le bruit de gouttes d’eau s’écrasant au sol. L’élément aquatique est de fait au centre de la collection avec des vêtements amples et fluides, mais aussi à travers l’usage du néoprène rappelant les combinaisons des plongeurs ou encore via le mot water (eau) s’imprimant en fines majuscules noires sur des t-shirts d’un blanc immaculé. D'amples shorts en nylon ultra-light, utilisables en maillots de bain, entrent aussi dans ce filon liquide.

Une veine spirituelle traverse toute la collection avec de nombreux looks monochromes dans des couleurs neutres (blanc, noir, bleu denim). Le regard caché par le capuchon de longues tuniques, façon robe de bure, les mannequins chaussés de sandales font penser à des moines. Cette longueur tombant jusqu’aux pieds est reprise dans les manteaux, mais aussi dans des pantalons jogging oversized ou des jupes-pantalons aux allures de maxi-pagne rappelant le traditionnel pantalon japonais hakama.

Tout est graphique et parfaitement construit, les zips des poches fusionnant dans les tissus, tandis que de nombreux détails rendent le vestiaire encore plus confortable. Des zips permettent ainsi de fendre une veste latéralement, des sangles en plastique transparent servent à arrimer des vêtements supplémentaires sur le corps, qui jouent les accessoires ou les pièces de secours, redéfinissant la silhouette.


Le néoprène à la part belle dans cette collection très sport signée Fumito Ganryu - Pitti Immagine ph Giovanni Giannoni

Des flashs de couleurs vives (rouge, jaune, vert, bleu électrique) viennent bousculer à leur tour ce vestiaire, lui apportant ce supplément d’âme contemporaine. Ainsi, une veste en néoprène jaune se plaque sur le devant ou sert de châle sur une épaule, un pantalon virevoltant à la taille, noué sur le devant ou dans le dos, donne du mouvement à l’ensemble. Le néoprène façonne une nouvelle identité à une classique veste masculine.

Fumito Ganryu frappe un grand coup en faisant évoluer le streetwear de sa précédente ligne, Ganryu, en un casualwear plus conceptuel aux accents sportifs et athleisure, où tissus techniques se mêlent avec naturel à des matières plus classiques comme le coton.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER