×
7 078
Fashion Jobs

Furla dépasse le demi-milliard d’euros mais ralentit en 2018

Publié le
today 15 mars 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après six années de très forte croissance, Furla ralentit sa cadence. La griffe de sacs italienne positionnée sur le luxe accessible, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 513 millions d’euros en 2018, a vu notamment ses ventes freiner dans la deuxième partie de l’année.
 

Un modèle de sac - Furla

 
Furla a ainsi enregistré l’an dernier une progression de ses ventes de 2,8 % (+5,2 % à taux de change constants) par rapport à 2017, exercice pendant lequel elle avait enregistré une croissance de 18,5 % (+20 % à taux de change constants), annonce-t-elle dans un communiqué. Sur les six premiers mois de l’année 2018, la hausse avait été de 5,8 % (+10,6 % à taux de change constants) par rapport au premier semestre 2017.
 
Contrairement aux années précédentes, la maison italienne ne livre aucun chiffre sur sa rentabilité. « Après des années d’expansion géographique au niveau international, le groupe se focalise désormais sur un développement plus sélectif et sur des catégories de produits complémentaires par rapport à son cœur de métier », explique Furla. En février dernier, la marque a ainsi lancé pendant la Fashion Week milanaise sa première collection de sneakers, « accompagnée d’un important projet marketing à 360 degrés ».

Par ailleurs, le groupe est en train de mettre en œuvre « un plan d’investissements destinés à consolider l’impétueux parcours de croissance enregistré ces dernières années », en particulier en « renforçant la chaîne d’approvisionnement, l’intégration culturelle et systémique des pays à distribution directe et indirecte, ainsi que la technologie ».

Du point de vue géographique, l’entreprise s’inscrit en hausse sur tous ses marchés de référence. En Asie-Pacifique, région qui représente 26 % du chiffre d’affaires total du groupe, les ventes ont bondi de 18,2 % à taux de change constants. Le label a pris le contrôle notamment de sa distribution retail en Chine, Hong Kong et Macao. Au Japon, son premier marché avec une part de 22 %, le maroquinier de Bologne progresse de 3,6 %. Furla met en avant aussi sa bonne performance aux Etats-Unis (8 % du chiffre d’affaires total), avec une croissance de 13,2 %.

En revanche, pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), l’entreprise se contente d’indiquer qu’elle « maintient sa position », sans donner de détails non plus sur son marché domestique, ces deux débouchés représentant ensemble une part importante de 44 % dans les ventes totales du groupe.
 
A noter la croissance significative du site e-commerce, dont les ventes ont bondi de 45,7 % à taux de change constants en 2018. Cette plateforme, gérée depuis le début en direct par Furla, a été rénovée l’an dernier et a bénéficié des investissements qui lui ont été dédiés afin d’offrir un accès et une navigation plus faciles. L’e-commerce représente près de 8 % du chiffre d’affaires total de la marque. 
 
De même, dans le canal du « travel retail », où la marque est présente avec 293 points de vente (boutiques, corners, shops-in-shop) dans 64 pays et réalise 7,3 % de ses ventes totales, la croissance a été de 16,2 % l’an dernier par rapport à 2017.
 
L’entreprise fondée en 1927 à Bologne par la famille Furlanetto, qui a précisé ce vendredi à Reuters qu'elle entendait rester indépendante malgré des sollicitations de potentiels investisseurs, réalise 70 % de ses ventes à travers son réseau de 490 magasins monomarques, dont 285 en gestion directe, 163 en franchise et 42 en travel retail, dans 98 pays. Le label est par ailleurs distribué à travers 1 200 points de vente multimarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com