×
Publicités
Publié le
17 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Furla se réorganise aux Etats Unis

Publié le
17 déc. 2020

Le maroquinier italien Furla espère assainir rapidement sa situation critique aux Etats-Unis. Un mois à peine après avoir été contrainte à se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi des faillites américaine, sa filiale sur ce marché a présenté un plan de réorganisation auprès de la Cour de justice de New-York, qui se penchera sur le dossier le 28 janvier.


Le maroquinier italien va fermer quatre points de vente aux Etats-Unis - furla.com

 
Ce plan doit permettre à Furla USA de sortir rapidement de la procédure du chapitre 11. Après avoir été durement touchée par la pandémie en raison de la fermeture forcée de ses magasins, la marque, connue pour ses sacs à main, est en train de regagner du terrain aux Etats-Unis, où elle exploitait et gérait directement 14 magasins et outlets à enseigne. Comme elle le souligne dans un communiqué, sur ce marché, elle "a stabilisé ses opérations et réalisé pratiquement tous ses objectifs internes".
 
Le plan présenté dresse le calendrier et donne le détail de toutes les traites et paiements dus à ses créanciers, ainsi que leur recouvrement. Par ailleurs, Furla a passé en revue son réseau de vente local en examinant pour chaque point de vente les baux, les emplacements ainsi que leurs revenus et rentabilité. "Après un examen attentif, le label a décidé de fermer quatre sites: Roosevelt Field Mall, Aventura Mall, Copley Place Mall et Houston Outlet " indique-t-il.
 
Furla, qui est positionnée sur le segment du luxe accessible, n’a jamais eu l’intention de sortir du marché américain. Actuellement, la maison, fondée à Bologne en 1927, est en négociation avec les propriétaires de ses autres magasins sur place. Elle annoncera d'ici à fin janvier quels emplacements resteront ouverts.

Distribuée à travers 500 boutiques monomarques dans le monde, la marque italienne est convaincue que sa filiale américaine "sortira renforcée de la pandémie, retrouvant le chemin du succès au début de février 2021". Le chiffre d’affaires du groupe s’élève autour de 500 millions d’euros.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com