×
7 053
Fashion Jobs

Fusalp s'installe rue Saint-Honoré à Paris

Publié le
today 12 déc. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Et de six ! Fusalp poursuit le développement de son réseau retail dans la capitale. La marque française née dans les années 1950 vient d’ouvrir sa sixième boutique parisienne au 177 rue Saint-Honoré, entre la rue des Pyramides et la rue de l’Echelle, dans le 1er arrondissement. Cet emplacement était occupé auparavant par Chemins Blancs.


Silhouette automne-hiver 2018-2019 - DR


L’architecte Dillon Garris a dessiné ce nouveau magasin. Il reprend ici les codes du concept qu’il a élaboré pour la marque, inspiré par les figures du design des années 1950, Charlotte Perriand et Jean Prouvé en premier lieu. Il joue sur les codes de l’univers alpin de Fusalp qu’il détourne à la ville : bois, métal brut noir, cuivre et lignes structurées. Cette nouvelle adresse, fidèle à l’ADN de la marque, présente les collections femme, homme et enfant, été comme hiver, de la ville à la montagne, les accessoires et les produits « lifestyle » : guides des stations, bougies, infusions. Fusalp a également ouvert des magasins à Val d’Isère ainsi qu’à Verbier et Crans-Montana, en Suisse, fin novembre et à Méribel samedi dernier. Une autre boutique sera inaugurée samedi à Avoriaz.

En parallèle, la griffe fait ses premiers pas en Asie avec une boutique à l’enseigne. Elle vient d’inaugurer début décembre son premier magasin dans le quartier de Gangnam à Séoul, en Corée. Elle était jusque-là distribuée en Asie dans des pop up stores et des corners. La direction semble vouloir développer son implantation sur ce continent où l’outdoor occupe une place prépondérante.

Au printemps dernier, la griffe reprise en 2014 par Sophie Lacoste, Philippe Lacoste et Alexandre Fauvet, ex-directeur exécutif de Lacoste, a accueilli de nouveaux actionnaires. Ce pôle de nouveaux investisseurs individuels ou familiaux totalise 12 % des parts du label lancé en 1952 sur le créneau du vêtement de ski. Il devait notamment appuyer les futurs développements internationaux de la marque. Cette augmentation de capital est passée par des investissements via des holdings familiales, soit à titre privé. C’est le cas en particulier d’Elie Kouby et de Frédéric Biousse, deux des trois cofondateurs de la société d’investissement Experienced Capital, mais aussi de Nathalie Sayer et son époux Patrick Sayer - ancien PDG d’Eurazeo, devenu business angel via sa holding familiale Augusta.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com