×
6 178
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

G-III constate une reprise de ses ventes et s’attend à de bons résultats annuels

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
8 juin 2021

Le groupe new-yorkais G-III Apparel Group, Ltd., propriétaire de la marque Donna Karan, a constaté une hausse de 28,3% de ses ventes nettes au premier trimestre. Pour l’année entière, il se veut optimiste en raison de la tendance à l’amélioration dans tout le secteur. Les clients commencent petit à petit à reprendre leurs activités normales.


G-III a réalisé des ventes nettes de 519,9millions de dollars (426,83millions d’euros) au premier trimestre - Instagram: @donnakaran


Au premier trimestre clôturé le 30 avril 2021, le groupe a réalisé des ventes nettes de 519,9 millions de dollars (426,83 millions d’euros), en nette progression par rapport aux 405,1 millions de dollars (332,58 millions d’euros) de la même période l’année précédente.
 
Le bénéfice net trimestriel de G-III a atteint 26,3 millions de dollars (21,59 millions d’euros) ou 0,53 dollar (0,44 euro) par action diluée, contre des pertes nettes de 39,3 millions de dollars (32,26 millions d’euros) ou 0,82 dollar (0,67 euro) l’an passé.

Au cours du trimestre, l’entreprise a terminé la restructuration de son département retail et a fermé les boutiques de ses marques Wilsons Leather et G.H. Bass, qui représentaient des pertes de 15 millions de dollars (12,31 millions d’euros) ou 0,31 dollar (0,25 euro) à elles deux au premier trimestre 2020.
 
"Nous sommes satisfaits de nos performances inespérées au premier trimestre de cette année fiscale. Chaque semaine qui passe, les ventes d’habillement lifestyle de catégories diversifiées accélèrent leur reprise, qu’il s’agisse de sportswear, d’habillement formel ou de robes. Notre activité en général en Amérique du Nord commence à se renforcer", salue le président et PDG de G-III, Morris Goldfarb, dans un communiqué.
 
"Nous pensons que ces tendances sont de bon augure pour le reste de l’année. Nous commençons à amorcer notre reprise, tout comme le reste du secteur de la mode", ajoute le dirigeant. "Nous pensons être bien positionnés pour capitaliser sur la demande des clients au fur et à mesure que l’année avance et nous sommes optimistes pour cet exercice".
 
Au deuxième trimestre, G-III table sur des ventes nettes d’environ 460 millions de dollars (377,65 millions de dollars) contre 297,2 millions de dollars (244 millions d’euros) en 2020. Le bénéfice net trimestriel est attendu entre 0,03 et 0,13 dollar (0,025 et 0,11 euro) par action diluée, contre des pertes par action de 0,53 dollar (0,44 euro) à la même période l’an dernier.
 
Pour l’année entière, l’entreprise espère réaliser des ventes nettes d’environ 2,57 milliards de dollars (2,11 milliards d’euros), en nette hausse par rapport aux 2,06 milliards de dollars (1,69 milliard d’euros) de l’année entière 2020. Le bénéfice net devrait être compris entre 125 et 135 millions de dollars (102,62 et 110,83 millions d’euros) soit 2,60 à 2,70 dollars (2,13 à 2,22 euros) par action diluée, contre 23,5 millions de dollars (19,29 millions d’euros) ou 0,48 dollar (0,39 euro) par action diluée l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com