×
6 903
Fashion Jobs

G-III revoit ses prévisions à la baisse en réaction aux nouveaux droits de douane américains

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 6 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

G-III Apparel, propriétaire des marques Karl Lagerfeld, Vilebrequin, DKNY ou encore Donna Karan, a annoncé jeudi une croissance modérée de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre de son exercice, clos le 31 juillet 2019, tout en révisant à la baisse ses prévisions de profits annuels. Comme Abercrombie & Fitch il y a quelques jours, cette réduction des objectifs intervient suite au relèvement des droits de douane mis en place par l'administration Trump, une mesure visant les produits importés de Chine entrée en vigueur depuis septembre aux États-Unis.


Les ventes de G-III ont augmenté de 3,1 % sur le deuxième trimestre 19/20 - Instagram: @dkny

 
Le chiffre d'affaires de la société new-yorkaise a augmenté de 3,1 % à 643,9 millions de dollars (environ 583,3 millions d'euros) au deuxième trimestre. La croissance a été particulièrement forte dans le canal de gros, où les ventes ont augmenté de 8,1 % à 588,6 millions de dollars.

Le bénéfice net trimestriel a atteint 11,1 millions de dollars (environ 10 millions d'euros), ou 0,23 dollar par action, contre 10,1 millions de dollars sur l'exercice précédent.

Sur les six premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires a augmenté de 3,3 %, passant de 1,24 à 1,28 milliard de dollars (de 1,12 à 1,15 milliard d'euros), tandis que le bénéfice net a atteint 23,2 millions de dollars, contre 20 millions de dollars un an plus tôt.
 
« Nous sommes heureux d'annoncer que nos résultats du deuxième trimestre ont répondu à nos attentes, grâce à la performance continue de notre activité de gros qui nous a permis de naviguer sereinement dans le contexte actuel de mutation du commerce de détail, se félicite Morris Goldfarb, PDG de G-III, dans un communiqué. Toutefois, compte-tenu des droits de douane supplémentaires qui viennent d'être instaurés, il est plus prudent de réviser nos prévisions pour le reste de l'exercice en cours ».
 
Le groupe s'attend désormais à un bénéfice net compris entre 154 et 159 millions de dollars (entre 139,4 et 143,9 millions d'euros), soit entre 3,10 et 3,20 dollars par action, pour l'exercice 2019/20, en baisse par rapport à ses prévisions antérieures, qui tablaient sur un bénéfice compris entre 3,25 et 3,35 dollars par action.

La société a toutefois très légèrement revu à la hausse ses prévisions de ventes pour l'ensemble de l'exercice, de 3,28 à environ 3,30 milliards de dollars.

Pour le troisième trimestre, G-III prévoit des ventes d'environ 1,17 milliard de dollars, et le bénéfice net devrait se situer entre 90 et 95 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com