×
2 659
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
12 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

G-III voit ses ventes fondre de moitié au deuxième trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
12 sept. 2020

Le groupe new-yorkais G-III Apparel, propriétaire de DKNY et Donna Karan, a rapporté mercredi une baisse de 53,8 % de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre en raison de la crise du Covid-19.


Pour le deuxième semestre de l’année, l’entreprise table sur un recul de ses ventes nettes compris entre 28 et 33% par rapport à l’année dernière - Facebook: DKNY


Pour le deuxième trimestre clos le 31 juillet 2020, l’entreprise a vu ses ventes passer de 643,9 millions de dollars (543,93 millions d’euros) l’an dernier à 297,2 millions de dollars (251,06 millions d’euros) cette année.

Sa perte nette s’élève à 15 millions de dollars (12,67 millions d’euros) pour le trimestre, soit 0,31 dollar (0,26 euro) par action, contre un bénéfice de 11,1 millions de dollars (9,38 millions d’euros) ou 0,23 dollar (0,19 euro) par action diluée, à la même période l’an passé.

"La pandémie a eu un impact majeur sur l’industrie de la mode et sur nos résultats du deuxième trimestre", concède le PDG Morris Goldfarb.

"Actuellement, nos clients préfèrent les vêtements décontractés, confortables et fonctionnels. Grâce à notre large palette de marques et de catégories de produits, G-III peut capitaliser sur ces changements de tendances. Nous avons revu notre carnet de commandes pour l’année et opéré un virage stratégique vers l’athleisure, les jeans, le sportswear et les manteaux."

Morris Goldfarb a par ailleurs souligné la nécessité de prolonger le crédit renouvelable et la dette à terme de l'entreprise jusqu'en 2025.

Le groupe G-III avait déjà annoncé plus tôt cette année la fermeture de ses 110 boutiques Wilsons Leather et ses 89 établissements G.H. Bass d’ici la fin de l'exercice fiscal. Une fois le processus de restructuration achevé, le département retail de G-III ne sera plus composé que de 41 boutiques DKNY et de 13 enseignes Karl Lagerfeld Paris, ainsi que des boutiques en ligne de DKNY, Donna Karan, Karl Lagerfeld Paris, Andrew Marc, Wilsons Leather et G.H. Bass.

En raison de l’incertitude économique actuelle liée à la pandémie de Covid-19,
la société table sur un déclin de ses ventes compris entre 28 et 33 % au deuxième semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com