Galeries Lafayette Haussmann : accord pour étendre l'ouverture le dimanche

Les Galeries Lafayette, qui avaient rouvert début mars des discussions avec les organisations syndicales pour étendre les horaires d'ouverture le dimanche de leur magasin amiral du boulevard Haussmann à Paris, sont parvenues à un accord, a annoncé mercredi la direction de l'enseigne.



« Un avenant à l'accord sur le travail dominical a été signé par trois organisations syndicales - CFDT, CFE-CGC et CFTC - représentant plus de 50 % des voix », ont indiqué à l'AFP les Galeries Lafayette.

Cet avenant élargit les horaires d'ouverture le dimanche jusqu'à 20h, au lieu de 19h précédemment. Ces nouveaux horaires entreront en vigueur à partir du 1er juillet, a précisé la direction. 

L'objectif, avec la signature de cet accord, est de « s'adapter aux attentes de nos clients », a-t-elle souligné. 

Les Galeries Lafayette Haussmann sont ouvertes chaque dimanche de 11h à 19h depuis janvier 2017, conformément à l'accord conclu en mai 2016 avec la CFE-CGC et la CFTC.

Le dimanche « représente à ce jour le troisième jour de la semaine en chiffre d'affaires », écrit la direction dans une note d'information diffusée mercredi en interne, consultée par l'AFP. « Il était donc fondamental de faire évoluer notre accord », insiste-t-elle. 

L'élargissement des horaires va aussi permettre de « faciliter les opérations de fermeture du magasin », ajoute-t-elle.

Le grand magasin parisien a en effet été condamné le 8 février à « fermer au public le dimanche au plus tard à 19h, sous astreinte de 3 000 euros par infraction constatée », après avoir été assigné en justice par le Syndicat du commerce indépendant et démocratique (SCID). 

Ce dernier avait fait valoir que nombre de clients passaient en caisse après 19h, contraignant les salariés à travailler au-delà de cette heure, en « violation » de l'accord de mai 2016. 

Le SCID, qui soulevait le même problème pour les espaces de restauration, ouverts jusqu'à 18h, n'avait en revanche pas obtenu gain de cause sur ce point. Les nouveaux horaires concerneront aussi la société Galfa Restauration, selon la note de la direction.

Les salariés ne pouvant terminer à 20h pour différentes raisons (transport, avis médical, enfants) pourront « exceptionnellement » finir à 19h jusqu'à la fin de l'année, précise cette note. 

L'avenant porte aussi à 12 par année le nombre de dimanches pouvant être travaillés, contre huit auparavant.

Dans un tract, la CFE-CGC souligne avoir obtenu une prime spéciale destinée à compenser l'heure supplémentaire travaillée pour les cadres en forfait-jour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER