×
3 649
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
15 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Galeries Lafayette et Printemps fermés: l'UCV en appelle à Emmanuel Macron

Par
AFP
Publié le
15 mai 2020

La fédération Union du grand commerce de centre-ville (UCV) a demandé vendredi à Emmanuel Macron "d'envisager la réouverture (...) dans les plus brefs délais" des grands magasins parisiens Galeries Lafayette et Printemps, fermés jusqu'au 10 juillet, "si la situation sanitaire le permet".


AFP Maxime Bureau



La décision de la Préfecture de Police de Paris de laisser fermés ces grands magasins du boulevard Haussmann jusqu'au 10 juillet inclus, "suscite une très forte incompréhension et de vives inquiétudes quant aux conséquences économiques et sociales", explique l'UCV dans un communiqué.

Cette fédération rassemble les grandes enseignes du commerce urbain comme le BHV, le Bon Marché, les Galeries Lafayette, le Printemps, ou encore Monoprix, et revendique représenter 9,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 60.000 employés.

7.500 personnes en activité partielle et la perte de plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires



« Les grands magasins parisiens bénéficient de moyens humains et techniques importants, qui permettent, plus qu'ailleurs, le respect des mesures sanitaires pour la protection des clients et des salariés. Depuis le 15 mars, l'impact de ces fermetures est considérable, avec plus de 7.500 personnes en activité partielle et la perte de plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. Afin de limiter les conséquences économiques et sociales, nous demandons solennellement au Président de la République de bien vouloir réexaminer cette décision de fermeture, et d'envisager la réouverture des Galeries Lafayette et du Printemps du boulevard Haussmann dans les plus brefs délais si la situation sanitaire le permet », déclare Yohann Petiot, Directeur général de l'UCV.

Ces grands magasins parisiens avaient été fermés au public jusqu'au 10 juillet par la préfecture de police de Paris, en application de la décision gouvernementale empêchant les centres commerciaux de plus de 40.000 m2 de rouvrir en Ile-de-France. D'autres arrêtés allant dans le même sens ont été pris concernant d'autres centres commerciaux de Paris et de sa région: Aéroville, Beaugrenelle, Forum des Halles et Italie 2.

Dans ses arrêtés, la préfecture de police estime que l'ouverture du Printemps et des Galeries Lafayette, tous deux situés boulevard Haussmann et ses alentours, "ne pourrait, dans la situation actuelle, que favoriser la propagation du virus Covid-19 et mettre dès lors en danger la vie de la population".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.