×
6 303
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
9 juin 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Galeries Lafayette Haussmann: une coupole rénovée pour mieux rayonner

Publié le
9 juin 2021

1.400 mètres carrés de surface et 1.900 vitraux composent la coupole des Galeries Lafayette Haussmann. Pensé par le fondateur du grand magasin Théophile Bader, ce chapeau de luxe au style Art nouveau, qui coiffe l'édifice depuis 1912, vient de subir une restauration d'ampleur. Le chantier de plus de deux ans -assuré la nuit- a été porté par la foncière des Galeries Lafayette, Citynove, et réalisé grâce à un important investissement financier dans le montant n'est pas communiqué.


La maîtrise d'œuvre pour cette rénovation a été assurée par le cabinet Perrot & Richard architectes - Caroline Richard


"Conserver 700 mètres carrés de vide par étage, c'est un vrai luxe pour un commerce! sourit Eric Costa, président de Citynove. Même si elle est aussi décorative, la coupole est un vrai outil au service du magasin, elle le singularise, et raconte son histoire. Des soins étaient nécessaires pour la restaurer puisqu'elle avait été occultée au fil du temps". Notamment en raison de surélévations successives, et de plus de 30 tonnes de réseaux électriques et hydrauliques, qui ont donc été évacués.

La lumière naturelle transparaît désormais au travers des vitres et vitraux colorés, et l'étanchéité est garantie par la réfection de la verrière qui surplombe la coupole. Pour mieux exploiter ce joyau dans un cadre événementiel, des rangées de Leds ont aussi été installées pour l'éclairer en couleurs au rythme des animations, tandis que des crochets motorisés ont pris place en plusieurs points d'ancrage pour permettre la suspension de diverses installations thématiques.


La coupole est surmontée d'une verrière - Caroline Richard


"L'objectif dans nos rénovations est de retrouver le caractère local et atypique d'un lieu, loin de l'uniformisation des années 60 incarnée par la montée en puissance des centres commerciaux, qui étaient construits dans une logique d'enfermement et d'artificialité. Beaucoup de points de vente avaient alors masqué leurs coupoles ou leurs ouvertures sur l'extérieur pour récupérer le moindre mètre carré", poursuit le dirigeant. La coupole s'impose aussi comme un attrait historique faisant venir des visiteurs -notamment étrangers- dans les murs du grand magasin.

Beau projet au BHV



Après avoir mené la réfection de la coupole du bâtiment d'Haussmann (et dévoilé un nouvel espace chaussures au quatrième étage), le groupe Galeries Lafayette s'attaque à un autre chantier impliquant le sommet d'un autre de ses magasins, le BHV Marais. Les bureaux des équipes, installés jusqu'ici au dernier étage, ont déménagé non loin rue de la Verrerie. Ce dernier niveau va faire l'objet d'un projet de rénovation d'ampleur, dont Eric Costa ne donne pas encore les détails. Avec cette vue sur la Seine, Notre-Dame ou encore l'Hôtel de Ville, il y a de quoi attirer les visiteurs. Depuis quelques années, un bar rooftop a déjà pris ses quartiers sur une petite partie du dernier niveau, de même qu'un potager vertical.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com