×
Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
27 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gap emprunte 500 millions de dollars pour affronter la crise du Covid-19

Par
Reuters
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
27 mars 2020

Jeudi, la marque-enseigne de vêtements américaine Gap a annoncé l'annulation de ses prévisions de résultats pour l’année 2020, publiées il y a seulement deux semaines. L’entreprise suspend par ailleurs le versement de dividendes et va utiliser une ligne de crédit de 500 millions de dollars (453,39 millions d’euros) pour tenter de surmonter la crise du coronavirus.


Old Navy


Les perturbations entraînées par la crise sanitaire représentent un nouveau défi à relever pour la toute nouvelle PDG du groupe, Sonia Syngal, chargée de reconquérir les consommateurs sur un marché très concurrentiel frappé par une baisse du trafic dans les centres commerciaux.

Plusieurs marques ont déjà fait état d’une baisse conséquente de leurs ventes en raison des fermetures de boutiques et des restrictions engendrées par la propagation du virus en Chine. Il se diffuse maintenant largement aux États-Unis et en Europe.

La semaine dernière, Gap a pris la décision de fermer temporairement toutes ses boutiques en Amérique du Nord.

L’entreprise tablait auparavant sur des bénéfices compris entre 1,80 et 1,92 dollar (1,63 à 1,74 euro) par action et prévoyait une baisse des ventes de 100 millions de dollars (90,68 millions d’euros) en Asie et en Europe.

La marque actualisera ses prévisions pour l’année pendant la publication de ses résultats du premier trimestre, prévue pour mai.

Dans un communiqué, Sonia Syngal explique que l’entreprise a pris des mesures pour renforcer sa trésorerie et gagner en flexibilité "à une époque de perturbations inédites dans le secteur du retail".

L’entreprise va aussi réduire ses dépenses d'investissement de capital de près de 300 millions de dollars (272,03 millions d’euros) et passera en revue toutes ses charges d’exploitation pour réduire les dépenses.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.