×
6 240
Fashion Jobs
Publicités

Gap et Old Navy plongent au deuxième trimestre 2019

Publié le
today 23 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Déception pour le groupe Gap. Au deuxième trimestre de son exercice 2019, le géant américain (Gap, Old Navy, Banana Republic) a dévoilé des résultats en berne : ses ventes globales ont baissé de 2 %, à 4 milliards de dollars (3,62 milliard d’euros), ce qui correspond à une chute de 4 % à périmètre comparable, alors qu’il avait enregistré une hausse de 2 % à la même période l’an dernier.


La marque Gap fête cette année ses 50 ans avec une capsule rétro. - Gap


Ses deux enseignes phare ont reculé sur la période de trois mois close au 3 août 2019 : à périmètre comparable, Gap a vu son activité fléchir de 7 % (contre déjà -5 % il y a un an), tandis qu’Old Navy a basculé dans le négatif, rapportant une chute de 5 % de ses ventes alors que l’an passé à la même période, l'enseigne avait signé une progression de 5 %.

Le résultat brut d’exploitation du groupe américain a lui aussi baissé, de l’ordre de -4 % pour s’établir à 1,56 milliard de dollars, tandis que ses stocks de marchandises invendues ont augmenté de 6 % en un an. Enfin, le bénéfice net de la société basée à San Francisco a lui aussi dévissé, passant de 297 millions de dollars l’an dernier à 168 millions en ce deuxième trimestre 2019. Soit une chute de 43 %.

« Nous évoluons dans un environnement difficile, mais je reste confiant dans la force de nos marques et dans nos projets d’avenir, alors que nous travaillons au lancement de deux sociétés ouvertes et indépendantes », a déclaré son dirigeant Art Peck.

Né en 1969, le groupe aux 3 877 points de vente dans le monde a en effet décidé en février dernier de scinder en deux les activités de Gap et de la chaîne à bas prix Old Navy du fait de leurs positionnement et dynamique différents. Une restructuration qui pourrait conduire à renommer la maison-mère, et qui occasionnera dans un premier temps un manque à gagner de 625 millions de dollars en termes de ventes, tandis que l'objectif du groupe est d'économiser par la suite 90 millions de dollars par an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com