×

Gap va supprimer 250 postes et fermer 8 magasins en France

Publié le
today 12 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nouvelle coupe au sein d’une enseigne de prêt-à-porter. Il s’agit cette fois du groupe américain Gap, qui a décidé de réduire son périmètre sur le marché français. Une série de huit fermetures de boutiques sur 30 unités dans l’Hexagone, qui s’inscrit dans un plan de fermetures international (230 points de vente) annoncé en février dernier.


A la fin du mois, Gap aura quitté le 102 rue de Rivoli à Paris. - Google Street View


Ainsi que l’a révélé le journal Le Monde, les unités tricolores qui baissent le rideau sont toutes situées en Ile-de-France et concernent des adresses de choix : le flagship de la rue de Rivoli à Paris, le magasin du passage du Havre et celui du boulevard Saint-Michel vont fermer à la fin du mois de septembre, tandis que celui du centre commercial des 4 Temps à La Défense suivra en octobre. Enfin, le navire amiral des Champs-Elysées doit être supprimé en 2020, tout comme l’unité du boulevard des Capucines. A noter que la première fermeture est intervenue fin août, au sein du centre commercial de Créteil Soleil.

Selon nos informations, ces fermetures s’accompagnent d’un plan de sauvegarde de l’emploi touchant 250 postes. Celui-ci a été signé en août entre la direction et les représentants du personnel et a fait l’objet de longues négociations.

Contactée, l’enseigne n’a pas encore répondu à nos sollicitations.

Certains salariés craignent l’annonce d’une nouvelle vague de fermetures dans l’Hexagone, alors que le groupe américain doit annoncer de façon imminente de nouvelles dispositions quant à la scission de ses marques Gap et Old Navy.

La filiale française de Gap, qui emploie près de 800 personnes, a généré 35,6 millions d’euros de ventes en 2018, soit une chute de 17,2 % par rapport à 2017, selon les données de société.com. La chaîne d’habillement avait son entrée sur le marché tricolore en 1994.

Au deuxième trimestre de son exercice 2019, la firme née en 1969 a vu ses ventes reculer de 2 % pour s’établir à 4 milliards de dollars (3,62 milliard d’euros), ce qui correspond à une chute de 4 % à périmètre comparable. Gap fléchissant même de 7 % à périmètre comparable également.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com