×
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 janv. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

GB : Bonhams organise des enchères destinées aux femmes, en première mondiale

Par
AFP
Publié le
11 janv. 2007

LONDRES, 11 jan 2007 (AFP) - Mais que veulent les femmes? Bijoux, miroirs, vêtements et aussi voitures, a estimé la maison britannique Bonhams qui a annoncé jeudi 11 janvier la première vente aux enchères au monde destinée à la gente féminine.

"Si la vente Ce que veulent les femmes ne l'a pas, c'est probablement parce que les femmes n'en veulent pas", a affirmé jeudi sans ambages à l'AFP Jon Baddeley, directeur de Bonhams et initiateur de ce projet, "une première mondiale".

Son objectif est double: faire venir davantage de femmes dans les ventes aux enchères car elles ne représentent actuellement que 10 % des acheteurs et faire passer le message qu'enchère ne rime pas forcément avec cher.

Plus de 300 lots, pour une valeur totale estimée entre 400 000 et 500 000 livres sterling (597 175 à 746 469 euros), ont été réunis pour cette vente qui se tiendra le 18 janvier à Londres.

La grande majorité ont une valeur estimée entre 300 et 3 000 livres (448 et 4 478 euros) ce qui, notamment pour les bijoux et la maroquinerie, est souvent bien inférieur aux prix pratiqués dans les magasins.

Ainsi, un lot de quatre sacs à main dont deux estampillés Gucci est évalué à seulement 400 livres (597 euros), tandis qu'une collection de huit foulards dont trois carrés Hermès et un Gucci est également estimée à 400 livres. Un carré Hermès en soie coûte 188 livres dans un magasin de la marque à Londres (280 euros).

"Si vous devez acheter une bague de fiançailles, en venant dans une vente aux enchères vous aurez pour le même prix une pierre plus grosse et de meilleure qualité", a ajouté une porte-parole de Bonhams.

"Il faut faire comprendre au grand public que les ventes aux enchères ne sont pas uniquement consacrées aux tableaux de maîtres, aux timbres et aux meubles de prestige", a relevé M. Baddeley.

Et le choix de janvier n'est pas du au hasard : c'est la pleine période des soldes en Grande-Bretagne.

"De nombreuses femmes viennent à Londres pour faire des bonnes affaires et nous voulons leur dire que chez nous, elles peuvent souvent en faire de meilleures et en s'amusant", a expliqué M. Baddeley, qui espère bien étendre cette initiative aux antennes de Bonhams à New-York et Los Angeles.

Les acheteuses qui répondront à l'invitation de la maison d'enchères la semaine prochaine pourront faire leur choix dans un catalogue éclectique comprenant aussi des meubles, des bibelots, des vêtements et des coffrets à usages multiples.

Quatre voitures, "prêtes à rouler sans avoir à mettre la main dans le moteur", sont également proposées: un cabriolet Mercedes bleu de 1970 est le lot le plus cher (évalué à 25 000 livres, 37 323 euros) et un roadster Smart de 2002 ayant appartenu au chanteur britannique Robbie Williams sera mis à prix 10 000 livres (14 929 euros).

Par ailleurs, Bonhams a demandé à une dizaine de célébrités --dont les chanteurs Annie Lennox et Bryan Adams-- de donner leur définition de ce que veulent les femmes et de l'illustrer par une photo. Les clichés seront vendus au profit de Breast cancer heaven, organisation caritative d'aide aux personnes atteintes d'un cancer du sein.

Cette association recevra aussi le fruit de la vente d'un violon électrique blanc de la violoniste anglaise Vanessa-Mae arborant son autographe. Utilisé pour sa tournée en 1997, il est évalué à 15 000 livres (22 394 euros).

Par Elodie MAZEIN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.