×
5 818
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Analyst H/F
CDI · PARIS
TEXEUROP
Acheteur(se) / Chargé(e)e de Portefeuilles Clients
CDI · WAMBRECHIES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
ROUGEGORGE LINGERIE
Gestionnaire Acheteur(Euse) H/F
CDI · WASQUEHAL
JD SPORTS
Responsable Marketing Senior H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Coordination Visual Merchandising France et International f/h
CDI · PARIS
LOUISE MISHA
Gestionnaire de Production
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Directeur Regional - Region Centre (H/F)
CDI · CLERMONT-FERRAND
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Regional - Est H/F
CDI · NANCY
CHLOE STORA
Responsable Marketing Digital / Communication
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Contrôleur de Gestion Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
NATALYS
Acheteur(Euse) H/F
CDI · MONTREUIL
SWAROVSKI
CDI - Responsable Marketing France B2B (H/F) - Paris
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
CAMAÏEU
Juriste Immobilier H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES FEMME
Chef de Projet Moa Supply Chain - H/F
CDI · PANTIN
BONPOINT
Chef de Produit Développement Soin f/h
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 févr. 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

GB : la tradition des artisans tailleurs de Savile Row en péril

Par
AFP
Publié le
4 févr. 2007

LONDRES, 4 fév 2007 (AFP) - Les tailleurs de la petite rue londonienne de Savile Row, qui entretiennent une tradition vieille de deux cent ans en taillant leurs costumes au millimètre, craignent d'être délogés par l'apparition de chaînes de magasins de mode qui provoque une hausse des loyers.


Tailleur de la rue Savile Row à Londres - Photo : Chris Young/AFP

Winston Churchill, Premier ministre pendant la Seconde Guerre mondiale, l'acteur Cary Grant ou le Prince Charles sont tous passés entre les mains expertes des tailleurs de Savile Row, qui a conservé son atmosphère très 19ème, malgré sa proximité avec le coeur commercial de Londres, Oxford Street.

Jusqu'à aujourd'hui, les échoppes restent fermées les week-ends, les clients sont encore reçus sur rendez-vous et les costumes sur mesure sont toujours coupés et cousus dans les ateliers situés en-dessous ou au-dessus du magasin.

Les tailleurs vantent leur coup d'oeil ou la précision de leurs coupes légendaires. Et avec des costumes sur mesure coûtant au minimum 2 000 livres (3 000 euros), l'élégance a son prix.

Mais alors que les marques de prêt-à-porter de confection pour hommes, comme Abercrombie and Fitch et Evisu, commencent à s'installer, le charme de l'endroit s'évapore, en même temps que les loyers explosent.

"D'autres tailleurs ont dû partir et, malheureusement, ont quitté le métier", explique Joseph Morgan, de Chittleborough and Morgan, qui a résisté jusqu'ici.


Tailleur de la rue Savile Row à Londres
Photo : Chris Young/AFP

"La tragédie maintenant, c'est qu'à cause des loyers et des taux, certaines personnes vendent des cravates, chemises, chaussures et accessoires plutôt que des costumes sur mesure, qui demandent beaucoup de travail", ajoute-t-il.

Son entreprise n'acceptera jamais de se diversifier ainsi dans le prêt-à-porter, assure-t-il.

Une centaine de tailleurs sont regroupés sur Savile Row, pour produire quelque 7 000 costumes sur mesure par an, générant un chiffre d'affaires annuel de 21 millions de livres (31,7 millions d'euros). Plusieurs enseignes emploient moins de 10 personnes.

La difficulté pour les petites entreprises tient à ce que les loyers varient selon le bon vouloir des propriétaires, qui "cherchent à maximiser leurs profits", comme le notait l'an passé un rapport du conseil municipal de Westminster.

Pollen Estate, qui possède près de la moitié des propriétés de Savile Row, conteste que les loyers aient subi une hausse disproportionnée. Selon ce gestionnaire, ils ont augmenté de 57 % en dix ans à Savile Row, contre 72 % et 125 % dans les rues voisines d'Oxford Street et Bond Street.


Tailleur de la rue de Savile Row à Londres - Photo : Chris Young/AFP

Pollen entend encourager des marques plus jeunes à s'installer dans la rue. Ces nouveaux noms attireraient "de nouveaux clients", juge Mike Jones, qui travaille également pour l'agence de conseil en immobilier Drivers Jonas.

Il s'interroge sur le bien-fondé pour Savile Row de rester à l'écart de la modernité. "Pouvez-vous compter seulement sur des gens qui savent que vous existez? Est-ce que vous pouvez vous permettre d'éviter ceux qui viennent jeter un coup d'oeil? Cette rue est un bijou et nous voulons la protéger et l'améliorer", observe-t-il.

Mais pour les tailleurs, les jeunes qui font leur shopping chez Abercrombie and Fitch sont peu susceptibles de rechercher un costume sur mesure. Ils estiment que les clients des Etats-Unis, de Russie ou du Moyen-Orient de passage à Londres sont bien plus importants.

Les grandes maisons ne manifestent pas les mêmes inquiétudes. "Nous avons trouvé un accord clair avec les propriétaires et établi des espaces pour les tailleurs à des tarifs raisonnables", relève Mark Henderson, Pdg de Gieves and Hawkes, et représentant des tailleurs.

Selon lui, la demande de costumes sur mesure reste forte et augure bien du futur. Savile Row devrait "rester au coeur (de l'industrie) des tailleurs pour hommes pour des années et des années", assure-t-il, optimiste. Mais d'autres ont déjà retourné leur col délicatement taillé en prévision du mauvais temps à venir.

Par Katherine HADDON

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.