×
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
25 mai 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

GCDS a ouvert à Rome et cherche un emplacement à New York

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
25 mai 2021

GCDS, qui en novembre 2020 a ouvert son capital au fonds Made in Italy, continue son développement en Italie et à l'international. Les frères Giuliano et Giordano Calza, fondateurs de la marque de streetwear entièrement fabriquée en Italie et respectivement directeur créatif et directeur général, n'ont pas été freinés par la pandémie, puisqu'ils continuent à investir sur le retail.
 

Giuliano et Giordano Calza, fondateurs de GCDS


"Cette longue année marquée par le Covid-19 nous a rappelé à quel point les relations humaines sont importantes, et même indispensables, donc même si nous avons évidemment travaillé sur le renforcement du canal digital, nous n'avons pas arrêté d'investir sur les canaux traditionnels de vente physique, qui pour la marque représentent 70-75% du chiffre d'affaires. C'est pour cela que nous avons pris la décision de continuer notre expansion nationale avec deux locations stratégiques, à Rome et à Forte dei Marmi, et nous sommes en train de travailler sur un plan important à l'étranger, qui nous conduira cette année à inaugurer notre premier monomarque en Amérique, à New York, dans le quartier de Soho. Si tout va bien, ce projet devrait voir le jour d'ici fin 2021", déclare à FashionNetwork.com Giordano Calza.

"Nous avons également investi sur de nouveaux profils stratégiques qui ont intégré notre structure: une responsable produit qui appuie mon frère Giuliano, un directeur marketing, un responsable e-commerce et un directeur financier."
 

La boutique de Rome à peine inaugurée via del Babuino 41/a - DR


Les ouvertures italiennes, mises en place quand l'Italie était encore en situation rouge du Covid-19, ont débuté avec Rome et son espace de 80 mètres carrés qui accueille les collections prêt-à-porter et accessoires dans l'un des endroits les plus attrayants de la capitale, la très centrale via del Babuino, au numéro 41/a.

La boutique, développée sur le concept d'un candy-shop futuriste, accueille les visiteurs dans un Palazzo historique. Dès l'entrée se détache une tête rose d'un dinosaure haut de 5 mètres, utilisée à l'occasion d'un défilé de la marque.


DR DRLa marque a aussi inauguré un pop-up store à Forte dei Marmi, ouvert de mai à août via Giovanni Montauti 2. Sur quelque 35 mètres carrés, il propose pour la saison DRLa marque a aussi inauguré un pop-up store à Forte dei Marmi, ouvert de mai à août via Giovanni Montauti 2. Sur quelque 35 mètres carrés, il propose pour la saison - DR
La marque a aussi inauguré un pop-up store à Forte dei Marmi, ouvert de mai à août via Giovanni Montauti 2. Sur quelque 35 mètres carrés, il propose pour la saison


La marque a aussi inauguré un pop-up store à Forte dei Marmi, ouvert de mai à août via Giovanni Montauti 2. Sur quelque 35 mètres carrés, il propose pour la saison estivale les collections de prêt-à-porter, d'accessoires et une capsule spéciale de maillots de bain pour homme et femme, complétée par un tote bag pour la plage, un tee-shirt reprenant le nom de la prestigieuse station balnéaire, des bracelets et stickers pour vélos.

Le pop-up store à Forte dei Marmi


"Notre plan de développement est très focalisé sur le digital mais il ne peut y avoir de digital selon moi sans des spécificités offline fortes", continue le CEO.

"Nous continuerons donc avec des projets retail en dehors des frontières italiennes. Nous pensons que les États-Unis ont un fort potentiel et, dans les trois à quatre prochaines années, nous voudrions ouvrir à Los Angeles, Miami, Dallas et Las Vegas. Puis nous continuerons avec la Chine, où nous avons déjà six points de vente. Nous avons des discussions en cours avec d'éventuels partenaires au Moyen-Orient pour évaluer la possibilité d'ouvrir dans cette région également", confie-t-il.

GCDS, en plus des localités citées précédemment, est présente avec des boutiques à Florence, Milan et Londres, et à travers un réseau de 350 multimarques. La marque a bénéficié d'une croissance de 10% en 2020, même avec la pandémie, et prévoit de clore 2021 à +20%. L'Italie représente 35/40% de son chiffre d'affaires, suivie de la Chine et de la Russie.

Avec son style excentrique et son offre très large, GCDS est devenue en quelques années – la marque a été fondée en 2015 et sa première collection lancée en 2016 – un phénomène mondial. Aux côtés du fonds d'investissement piloté par la société de gestion Quadrivio Group, des figures comme Patrizio di Marco, l'ex-président de Golden Goose et ex-CEO de Gucci et Bottega Veneta, soutiennent la croissance de la marque d'habillement pour homme, femme et enfant. Ce dernier a même intégré le conseil d'administration de GCDS, avec Alessandro Binello, le CEO de Quadrivio Group.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com