×
5 472
Fashion Jobs
Publicités

GCDS s'offre des vitrines à Rome, Londres, Shenzhen et Hong Kong

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 4 déc. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

GCDS, la marque de streetwear italienne au ton décalé fondée par les frères Giuliano et Giordano Calza, continue son intense projet d’ouvertures de magasins sur différents marchés.


Le nouveau magasin londonien de GCDS, le premier au Royaume-Uni - DR

 
En Italie, GCDS a choisi la capitale pour inaugurer un magasin temporaire de 50 mètres carrés, ouvert jusqu’à la fin de l’année, sur la célèbre Piazza di Spagna. En plus de la collection principale, le magasin propose certains articles exclusifs, comme des sneakers et un pull aux couleurs de Rome.
 
A l’étranger, GCDS ouvre sa première boutique au Royaume-Uni, au numéro 4 de Peter Street, dans le quartier de Soho, considéré comme le quartier du streetwear par excellence. Comme à Rome, c'est Giuliano Calza qui s’est occupé du design de l’espace de 80 mètres carrés, répartis sur deux étages, dans lequel sont proposés en exclusivité un pull, un briquet, une tasse et un parapluie aux couleurs du drapeau Union Jack.

Enfin, GCDS s'exporte en Chine avec l’inauguration d’un magasin de 219 mètres carrés dans le MixC, le plus grand centre commercial de Shenzhen, et un espace de 120 mètres carrés à Hong Kong, au nouveau K11 Musea, destination dédiée non seulement au shopping mais aussi à des expériences culturelles et artistiques.


Le magasin du nouveau K11 Musea de Hong Kong - DR


Née sur internet en 2015, GCDS (acronyme de "God Can't Destroy Streetwear"), a son siège à Milan et est vendue dans plus de 400 magasins à travers le monde. La marque a fait ses débuts sur les podiums milanais en juin 2017 et, grâce au soutien de blogueurs célèbres comme Chiara Ferragni, elle s’est rapidement créée une communauté de fidèles.
 
Ces dernières années, GCDS a enregistré des croissances à trois chiffres d’une saison à l’autre et devrait dépasser les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019. Les ventes sont réalisées à hauteur de 70 % à l’étranger, avec comme marchés principaux la Corée du Sud, la Chine et le Japon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com