×
Publicités
Par
Ansa
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
9 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Geox bascule dans le rouge en 2019

Par
Ansa
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
9 mars 2020

Le groupe de chaussures du nord de l'Italie a réalisé 805,9 millions d'euros de recettes (-2,6 % à change courant, -3,3 % constant) en réduisant le périmètre des canaux multimarques et franchises pour contenir le risque sur ses affaires.


Foto: Geox


"En plus des tensions socio-politiques sur d’importants marchés (France et Hong Kong en particulier) et des changements significatifs dans les rapports en Europe (Brexit), la totalité du secteur a dû faire face à un changement profond et continu des habitudes d'achat, toujours plus numériques" a déclaré l'administrateur délégué, Livio Libralesso. On note cependant une amélioration au quatrième trimestre avec des recettes à + 4,9 % par rapport à la même période de 2018.

Le résultat d’exploitation de la gestion ordinaire (rectifié) est à -3 millions d'euros (15,2 millions d'euros en 2018). Le résultat net rectifié à -10,6 millions d'euros  (+2 millions d'euros en 2018) en raison de la non allocation de près de 4 millions d'impôts différés actifs. La position financière nette (avant IFRS 16) est à +6,6 millions, le patrimoine net à 305 millions, le capital d’exploitation à 22,7% des recettes avec l'optimisation des entrepôts.

"Après un début d’année qui avait bien démarré avec des ventes positives dans nos magasins jusque début février 2020, les récentes évolutions liées à la diffusion du nouveau coronavirus ont un impact sur la fréquentation et les ventes en magasin surtout dans les pays les plus touchés par la diffusion du virus", continue Livio Libralesso.

"Geox est en étroite relation avec les autorités compétentes et a retenu fondamental de mettre d’abord en pratique toutes les initiatives nécessaires pour protéger l’état de santé de ses propres employés, partenaires, fournisseurs et des consommateurs. Les signes actuels, outre à confirmer la résilience substantielle de notre canal en ligne direct et de quelques marchés importants, nous imposent de surveiller avec la plus grande attention l'évolution de la situation, que ce soit en réalisant des actions dans le but de contraster les possibles impacts négatifs sur les affaires, qu’en continuant, forts de la solidité du groupe, les activités et les investissements les plus nécessaires" a-t-il ajouté.