×
Publicités

Geox clôture 2018 sur un repli de 6,5 %

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 1 mars 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Année compliquée pour Geox. La marque italienne aux chaussures respirantes annonce un chiffre d'affaires en repli de 6,5% (-5,5 % à taux de change constant) à 827,2 millions d'euros sur son exercice 2018. L'année avait très mal commencé avec une chute de 11,2 % sur les trois premiers mois, mais s'est terminée sur une éclaircie (+2 % au cours du dernier trimestre). Un redressement dû surtout aux bonnes performances de la griffe en ligne (+12 % en 2018 et +22 % au quatrième trimestre). L’Ebitda tombe à 38,3 millions d'euros, contre 64 millions en 2017. Le résultat net passe dans le rouge à -5,3 millions d'euros, versus 15,4 millions un an plus tôt.


L'e-commerce direct de Geox en croissance de 12% en 2018

 
Du point de vue de la distribution, le canal en gros (44,7 % du chiffre d’affaires) a reculé de 7,8 % (-6,6 % à taux de change constant), tandis que le réseau des magasins monomarques (43,4% des ventes) s'est davantage maintenu à -0,9% (+0,1% à taux de change constant). Le canal des franchises a enregistré une chute de 19 % à 98,3 millions d'euros, en raison de la fermeture de 55 magasins au cours de l’année 2018.

L’Italie, qui pèse pour 29 % des recettes du groupe, a enregistré une baisse de 6,9 % à 239,8 millions, du fait d’une refonte du réseau de monomarques (18 fermetures en 2018) et de conditions climatiques exceptionnelles. L’Europe (42,9% du chiffre d’affaires total) a chuté de 7,4 % à 354,7 millions d'euros et l'Amérique du Nord de 11,2 % à 50,5 millions.

Côté produits, la chaussure, pesant pour 90 % des ventes, a baissé de 6,6 % à 744 millions, et le prêt-à-porter de 5,3 % à 83,2 millions.
 
Mario Moretti Polegato, président de Geox, a déclaré : « Avec le nouveau plan stratégique 2019-2021, Geox a initié une intense révision stratégique, organisationnelle et distributive, grâce à l'intégration de nouvelles figures managériales d’un grand professionnalisme, issues des meilleures entreprises du secteur. (…) Les derniers mois de 2018 ont mis en évidence les premiers retours positifs. Les ventes du canal retail sont en légère amélioration surtout grâce à internet (en gestion directe depuis juillet 2018) et l'intérêt médiatique pour notre marque est en croissance, que ce soit sur les médias traditionnels ou sur les principaux réseaux sociaux, et ce aussi grâce à des investissements marketing ciblés, comme le projet Geox Dragon en Formula E et le recours à des influenceurs clés », a-t-il conclu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com