Geox gagne en rentabilité

En 2017, la société Geox, qui depuis le début du mois est pilotée par Matteo Mascazzini (ex-Gucci), a réalisé un chiffre d’affaires de 884,5 millions d’euros, en léger recul de 1,8 %. En revanche, la rentabilité de la griffe italienne de chaussures bondit de 40 % avec un Ebitda qui s’affiche à 74 millions, contre 52,8 millions d’euros un an plus tôt. Son résultat net grimpe lui à 15,4 millions d'euros versus 2 millions en 2016. « Les performances de 2017 sont les premiers résultats concrets de notre nouvelle stratégie qui vise à faire de Geox une entreprise saine et rentable », indique Mario Moretti Polegato, le président de Geox.


Sneakers modèle Shahira de Geox - Geox

Une stratégie qui passe notamment par la rationalisation du réseau de boutiques Geox en Europe et la montée en puissance sur des marchés plus dynamiques pour la marque, comme la Russie, l’Europe de l’Est et la Chine. En 2017, l’entreprise italienne a procédé à 66 fermetures nettes, principalement en Europe, pour compter 1095 magasins dont 439 unités gérées en direct.

Avec son réseau à l’enseigne, Geox enregistre ainsi un chiffre d’affaires de 483,5 millions d’euros, en recul de 4,3 %. Son réseau multimarque connaît quant à lui une hausse de 1,4 % à 400,9 millions d’euros, boosté par les marchés russe et chinois qui signent une croissance à deux chiffres.

Sur son marché domestique, l’Italie, Geox enregistre des ventes en recul de 4,7 % à 257,5 millions d’euros, une tendance baissière due à l’optimisation du réseau qui se traduit par 48 fermetures nettes. Même situation en Europe, qui regroupe la France, l’Autriche, le Benelux, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la péninsule ibérique, la Scandinavie et la Suisse, où l’Italien voit ses ventes diminuer de 3,4 % à 382,8 millions d’euros, principalement plombées par les 36 fermetures nettes de boutiques. L’Amérique du Nord, qui s'affiche en repli de 6,2 % à 56,8 millions d’euros, est pour sa part négativement impactée par les performances canadiennes. En revanche, les autres pays comme la Russie, la Chine ou encore ceux d’Europe de l’Est réalisent des ventes à 187,2 millions d’euros, en hausse de 8%.

Les ventes de chaussures qui pèsent pour 90 % du chiffre d’affaires de Geox sont en baisse de 2,3 % à 786,6 millions d’euros, alors que le prêt-à-porter connaît lui une croissance de 3,1 % à 87,8 millions d’euros.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER