×
Publié le
10 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gérard Kélian, grand nom de la chaussure, est décédé

Publié le
10 déc. 2020

C’est un personnage incontournable dans l’industrie de la chaussure française, qui s'en va. Gérard Keloglanian, dit Gérard Kélian, est décédé lundi 7 décembre 2020 à 87 ans des suites d’une infection pulmonaire à Romans, apprend-on de la presse locale. Avec ses deux frères, Georges et Stephane, il avait fondé la célèbre marque de chaussures française, qui connut un succès international dans les années 1980-90.

Gérard Kélian - france3-regions.francetvinfo.fr


Sa famille avait fui l’empire ottoman et les massacres perpétrés contre la communauté arménienne, trouvant refuge en France, dans la Drôme. Très habile en cordonnerie, Gérard ne tarde pas à se faire connaître pour son savoir-faire. En 1965, il crée avec Georges une petite fabrique de souliers pour hommes à Romans. Ses  premières collections avec son invention du modèle "tressé" emportent un vif succès.
 
En 1974, Stephane Kéloglanian rejoint ses deux frères et lance avec eux, en 1978, une ligne de souliers pour femmes sous le nom de Stephane Kélian. Créateur de génie, Gérard s’occupe de la production, Georges des finances et Stéphane du commercial. Le succès s’amplifie aux côtés des autres grands noms de Romans, capitale de la chaussure de luxe française, à l'instar de Jourdan et Clergerie. La société arrive à embaucher jusqu’à 700 personnes dans les années 1990.

Gérard Kelian quitte l’entreprise en 1995. Au début des années 2000, la marque connaît des difficultés. Après une série de déboires juridiques, elle est liquidée en 2005. Stephane Kélian est rachetée la même année par le groupe Royer. La production est depuis sous-traitée en Italie et en Espagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com